Sponsored Content
FR - Personnalités

Le producteur et artiste montréalais Lunice se confie sur sa vision de l'expression de soi et de l'authenticité

« Je m'épanouis davantage dans le processus de création que dans le résultat final. »

Le producteur et artiste montréalais Lunice se confie sur sa vision de l'expression de soi et de l'authenticité

Rien de tel que la musique pour susciter des émotions. Que ce soit pour se sentir heureux.se, exprimer sa tristesse, se calmer ou se remonter le moral, il existe une chanson pour chaque humeur. Une bonne chanson peut opérer une véritable magie, que tu l'écoutes ou que tu la crées.

Pour celleux qui aiment faire de la musique, le son est le meilleur moyen d'explorer leur propre personnalité. La création musicale ne connaît aucune limite, ce qui la place au premier rang en matière d'expression de soi. Des tonnes d'artistes talentueux.euses utilisent leur musique pour communiquer leur vérité de manière créative. Guidés par leur imagination, iels peuvent composer un morceau avec presque n'importe quoi, même un fruit.

C'est cette idée que Truly a voulu explorer avec la campagne For The Flavourful, en utilisant les saveurs authentiques de l'eau de Truly Hard Seltzer et quelques-un.es des meilleur.es musicien.nes du Canada pour inspirer l'expression de soi et la créativité par la musique.

Des artistes tel.les que Ouri et Lunice de Montréal, Mour et Bombay de Toronto, Rich Aucoin et Overland d'Halifax, DiRTY RADiO et Teon Gibbs de Vancouver ont expérimenté à l'aide une technologie permettant d'extraire les biorythmes de véritables fruits pour créer des titres totalement inédits.

C'est plutôt original, non? Pour y parvenir, les artistes ont utilisé un système de sonification des bio-données qui détecte les sons émis par les fruits utilisés afin d'élaborer les saveurs rafraîchissantes de Truly Hard Seltzer.

Ces biorythmes ont ensuite été transformés en chansons regroupées dans la liste de lecture Spotify intitulée For The Flavourful de Truly. Oublie Harry Styles, les fruits sont plus que de simples sources d'inspiration : ils peuvent aussi être utilisés comme instruments.

Le chanteur et producteur montréalais Lunice a été l'un des artistes à participer à ce projet, en créant le titre « Mango Mangifera », inspiré par – tu l'auras deviné – la boisson à la mangue de Truly.

Lors de son entrevue avec Narcity, Lunice a évoqué sa musique, sa contribution à la liste de lecture For The Flavourful et ce que signifie être authentique.

Les questions et les réponses ont été modifiées pour plus de clarté.

Tu as attiré les yeux et les oreilles de gens partout dans le monde. Pour les lecteur.trices de Narcity qui ne connaissent peut-être pas ta musique, parle-nous un peu de toi.

« Je suis né et j'ai grandi à Montréal, au Québec. J'ai toujours été complètement fasciné par les arts en général. Je suis une personne très axée sur la méthode, ce qui signifie que je m'épanouis davantage dans le processus de création que dans le résultat final.

« Cette façon de voir les choses m'a amené à expérimenter toutes sortes de choses : le graphisme, le cinéma, la photographie, le théâtre, les installations artistiques et, enfin, la musique. Cette approche artistique générale est selon moi ce qui me donne une perspective unique dans l'industrie de la musique, dans laquelle je suis depuis douze ans. »

Quels sont trois faits intéressants te concernant que les lecteur.trices de Narcity seraient surpris.es de découvrir?

« 1. J'aime beaucoup la pêche et j'en connais un rayon. J'en fais depuis l'âge de huit ans.

« 2. Ma toute première expérience en club s'est avérée être mon tout premier concert en tant que DJ.

« 3. Je suis un grand amateur de jeux vidéo et j'adore les RPG japonais (je suis un fan de Final Fantasy, Chrono Trigger et Vagrant Story). »

Pendant votre adolescence, tu faisais du breakdance et du graffiti. Fais-tu toujours les deux?

« Oui! Je fais toujours les deux et je gratte également des disques! Mais, aujourd'hui, toutes ces compétences ont évolué pour servir différents domaines, d'une certaine manière.

« Par exemple, mon breakdance a évolué vers ma présence scénique et les mouvements que je fais lors de mes spectacles. Le graffiti se manifeste dans les applications visuelles que je développe, que ce soit en personne ou en ligne. Je dessine souvent mes idées et mes logos au préalable.

« Enfin, le scratch, cela a influencé la façon dont j'entends les rythmes lorsque je fais ma propre musique. Il y a quelque chose d'unique et de totalement négligé dans la façon dont les instrumentaux pour le scratch sont faits. »

Le fait d'être entouré par la culture hip-hop à un jeune âge t'a-t-il permis de mieux apprécier la scène? Comment cela se traduit-il dans ta musique?

« Mon amour de la culture hip-hop s'est vraiment développé lorsque j'ai découvert tous les éléments qui composent ce mouvement : le MC, le scratching, le breakdancing et le graffiti. Je me suis essayé aux quatre, et j'en ai retiré un élan de curiosité qui m'a conduit à explorer davantage d'idées et de sons au-delà de la culture elle-même.

« Sans cette nature inhérente à l'exploration et à la découverte des divers éléments que l'on trouve dans le hip-hop, je ne sais pas si j'aurais été aussi curieux que je le suis aujourd'hui. C'est pourquoi je suis capable de travailler sur n'importe quel style musical en fonction du feeling. »

Quiconque a assisté à l'un de tes spectacles saura que tu as une présence scénique tout à fait unique, charismatique et interprétative. Qu'est-ce qui l'inspire?

« Avant même de donner mon premier concert en tant que DJ, j'avais déjà acquis une certaine expérience de la scène grâce au cinéma et au théâtre.

« Alors, quand je me suis retrouvé sur scène un soir, honnêtement, je ne savais pas quoi faire d'autre pendant que j'attendais la fin d'un album pour pouvoir mixer le suivant. Alors, ce décalage dans le temps m'a naturellement conduit à sauter devant la cabine du DJ et rejoindre mes amis au premier rang et danser avec eux. »

Une grande partie de ta musique est mieux appréciée sur la piste de danse. Comment as-tu vécu la production et la performance pendant la pandémie?

« Ça a été super, heureusement! Puisque je ne suis pas en tournée en ce moment, j'ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et expérimenter avec un tas d'idées que je n'aurais pas eu le temps de faire autrement.

« Je suis heureux de pouvoir créer moi-même, sans avoir besoin de forces extérieures pour me pousser à le faire. »

Parle-nous de « Mango Mangifera », ta contribution à la liste de lecture For The Flavourful de Truly.

« J'aime jouer avec tous les aspects d'un projet, y compris le titre du morceau. "Mangifera" est un genre de plantes à fleurs de la famille des noix de cajou, et la mangue se trouve dans cette catégorie.

« J'ai donc voulu recréer l'environnement sonore où je trouverais ce fruit dans son habitat naturel. Une sorte de mise en scène de la bande originale d'une scène de film. »

Tu as échantillonné les sons biorythmiques de la mangue présente dans une boisson de Truly pour créer ce morceau. Cela semble assez compliqué. Peux-tu nous dévoiler un peu comment s'est déroulé le processus de création?

« La technologie derrière tout ça est sans aucun doute compliquée. Mais, heureusement, le logiciel final qui la traite rend toute l'expérience plutôt fluide. Il me suffit donc de trouver la section des vagues de la plante qui avait le plus grand potentiel pour en faire une pièce musicale.

« En bref, la boîte biorythmique (utilisant le système de sonification des bio-données) convertit la conductivité électrique de n'importe quelle plante (dans mon cas, des fruits) en audio. C'est avec ces informations audio que j'ai pu créer la bande-son que vous pouvez entendre sur Spotify. »

Narcity consiste à montrer de l'amour pour sa propre ville. Étant né et ayant grandi à Montréal, utilises-tu souvent ta ville natale ou la scène musicale locale pour inspirer ta propre musique et un son distinct? T'en es-tu inspiré pour créer ton morceau avec Truly?

« Absolument! Montréal est tout pour moi. Je me retrouve à travailler avec plus de talents de ma ville que du monde entier.

« Surtout avec la nouvelle génération d'artistes dans cette ville, ils sont tous tellement inspirants et avant-gardistes comme Miko, Yuki Dreams Again, Zach Zoya et Skiifall, pour n'en nommer que quelques-uns. »

Cette opportunité consistait à utiliser les saveurs de Truly pour inspirer la créativité et l'expression de soi à travers la musique. Comment as-tu réussi à exprimer ton art, ta créativité et ton talent à travers le prisme de la saveur de Truly?

« Je trouve qu'un bon projet créatif dépend vraiment des personnes qui gèrent le concept elles-mêmes. Lorsque j'ai rencontré pour la première fois l'équipe Truly et leurs concepteurs, je pouvais déjà dire que c'était le genre de personnes qui aiment exécuter les choses d'une manière plus artistique.

« Le concept d'utiliser uniquement des ondes biorythmiques était déjà une excellente idée qui rendait l'ensemble du concept beaucoup plus excitant à explorer et à jouer. J'aime beaucoup l'exploration, la découverte et le jeu, et ils ont été à la hauteur sur tous les plans. »

Travailles-tu sur autre chose en ce moment qui te passionne?

« J'ai presque terminé mon deuxième album! J'ai eu beaucoup de temps pour travailler dessus pendant la pandémie et il s'avère que je suis plutôt doué pour finaliser les chansons. »

Que signifie pour toi d'être authentiquement soi-même?

« La seule façon dont je peux me voir être authentique est d'abord d'avoir une véritable empathie pour moi-même. D'une manière de me laisser aller et de ne jamais trop analyser ou remettre en question ce que je fais ou exprime dans ma musique et mes performances.

« Cela m'a permis de ne pas être trop dur avec moi-même ou d'avoir le moindre doute sur la façon dont je produis mon art. Vous ne pouvez pas être "authentique" si vous ne pouvez pas accepter qui vous êtes vraiment. »

Si tu n'étais pas devenu musicien, que ferais-tu maintenant?

« Au départ, je m'étais spécialisé dans un programme universitaire appelé "Intermedia Cyber Arts" avant que la musique ne devienne une carrière à temps plein. J'aurais fait de l'art dans tous les cas. »

Quel est le meilleur environnement pour écouter la liste de lecture For The Flavourful de Truly?

« Mon choix personnel pour presque toutes les expériences sonores est d'inclure un parfum dans le mélange. Il ne doit pas nécessairement être parfumé à la mangue, mais tout ce qui pourrait éventuellement se rapporter aux parfums que l'on trouve couramment en Asie du Sud-Est, comme le bois de santal ou l'ylang ylang, par exemple.

« Cela améliorera votre expérience globale de manière exponentielle. J'utilise le parfum lors de mes spectacles avant même de jouer de la musique. C'est à quel point le sens de l'odorat est important dans ce cadre. »


Pour Lunice, créer de la musique et être le plus authentique possible sont des idées totalement liées. Si tu n'es pas certain.e de toi et de qui tu es, il peut être très difficile de faire ressortir ton message dans ton travail créatif.

Inspiré par les artistes ayant contribué à ce projet, Truly a sorti un ensemble d'échantillons « parfumés aux fruits » sur Landr. Ce lot est composé d'échantillons sonores provenant de mangues, de fraises, de citrons et plus encore.

Les échantillons visent à encourager les musicien.nes canadien.nes à les télécharger (gratuitement) afin de les exploiter pour exprimer leur authenticité à travers la musique et les saveurs fruitées de Truly.

Que tu crées de la musique ou que tu te contentes de l'écouter, faire retentir ta propre personnalité devrait toujours être aussi rafraîchissant que les seltzers de Truly. Chaque lot est fabriqué à partir d'ingrédients simples, sans arômes artificiels ni édulcorants, afin de rester authentique tout en te détendant et en profitant de chansons fraîches et fruitées.

Écoute la liste de lecture Spotify For The Flavourful de Truly pour découvrir de la musique faite à partir du son des fruits. Pour en savoir plus, visite le site Web de Truly et suis-les sur Facebook, Instagram, Twitter ou YouTube.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Narcity n'encourage pas la surconsommation d'alcool. Si tu prévois de boire de l'alcool, fais-le de manière responsable et assure-toi d'avoir atteint l'âge légal.

Cet article traduit de l'anglais a initialement été publié sur Narcity Canada.