Sign in
FR - Nouvelles

Ce que tu dois savoir sur le vaccin Pfizer contre la COVID-19 et sa distribution au Canada

Il sera administré à certaines personnes en priorité.

L’annonce d’un vaccin efficace à 90 % contre la COVID-19 développé par l’entreprise Pfizer en aura ravi plusieurs. Toutefois, il faudra prendre son mal en patience lorsque la distribution du remède au Canada sera venue, puisqu’il y a des directives à suivre.

Une chose est sûre; la bataille contre la COVID-19 n'est toujours pas gagnée, alors que le Québec et l'Ontario ne cessent de dénombrer plus de 1 000 cas par jour.

Tandis que des millions de doses sont attendues au Canada, il reste certaines spécifications à faire à ce propos.

La sélection de l'éditeur: 8 livres québécois à lire absolument pour combattre ta foutue anxiété

À quel moment le Canada recevra le vaccin de Pfizer?

Lors d'un point de presse à Ottawa, ce lundi, le premier ministre Justin Trudeau a affirmé qu'une « première vague » de distribution aura lieu au Canada « dans les trois premiers mois de 2021 », normalement.

« On a sécurisé plusieurs millions de doses », a précisé le premier ministre.

Toutefois, des défis s'imposent, puisqu'il faudrait garder le vaccin à une température "d'environ -75 C" pour que le produit reste stable.*

« La distribution va amener quelques complexités logistiques, mais nous sommes en train de travailler avec les provinces pour s'assurer qu'on a la capacité de le distribuer », a ajouté M. Trudeau.

Au Canada, qui pourra le recevoir en premier?

Tout porte à croire que la quantité de vaccin, qu’il y en ait un ou plus, ne pourra pas suffire pour couvrir les quelque 38 millions de Canadiens et de Canadiennes, de la Nouvelle-Écosse à la Colombie-Britannique.

« Il est [...] important que tout le monde sache que nous aurons au départ une réserve limitée de vaccins », a affirmé la semaine dernière l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Ainsi, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI), qui conseille l’Agence, suggère la vaccination prioritaire des personnes « risquant fortement » de développer une « forme grave » du nouveau coronavirus, voire d’en mourir, comme les aînés.

Les travailleurs de la santé et tout autre travailleur essentiel ainsi que les personnes avec un « risque élevé d’infection » due à leurs conditions de vie, comme dans les communautés autochtones, seront aussi priorisés.

Est-ce que ce sera le seul vaccin qui sera disponible?

Selon le CCNI, en date du 5 août 2020, il y avait plus de 130 vaccins expérimentaux qui étaient à différents stades de développement.

À titre d’exemple, le candidat vaccin de Pfizer est actuellement en phase 3.

En octobre dernier, par exemple, le gouvernement canadien a signé une entente avec l’Université d’Oxford et l’entreprise AstraZeneca, qui développent un vaccin, pour 20 millions de doses.

« Il reste à déterminer si ces vaccins seront sans danger, efficaces, autorisés au Canada, et s’ils seront recommandés par le CCNI », précise le Comité.

En point de presse ce lundi 9 novembre, M. Trudeau a spécifié : « On devrait en avoir de plus en plus au fil des mois y compris avec d'autres potentiels candidats vaccins. »

Est-ce qu'un vaccin signifie la fin de la pandémie de COVID-19?

Pas nécessairement, puisqu'il faudra approvisionner le monde entier, pandémie oblige.

Comme le premier ministre du Canada l’a précisé en point de presse, « on voit la lumière au bout du tunnel, mais on doit faire notre part, rester forts et ne pas lâcher. Peut-être pour quelques mois encore  ».

Même son de cloche du côté du gouvernement du Québec.

Sur son compte Twitter, le premier ministre François Legault a réitéré que, certes, l’arrivée d’un vaccin comme celui de Pfizer est « une bonne nouvelle », mais que « le combat est loin d’être gagné ».

« On va devoir vivre avec le virus pendant encore plusieurs mois. Il ne faut surtout pas relâcher nos efforts pour limiter la transmission », écrit-il.

*Cet article a été mis à jour.

Les restrictions pour voyager aux États-Unis ont encore changé. Le gouvernement américain a annoncé, ce 20 septembre, que les personnes doublement vaccinées seront autorisées à entrer sur le territoire par voies aériennes pour des voyages non essentiels d'ici les prochains mois sans avoir à faire une quarantaine obligatoire.

« Aujourd'hui, Joe Biden a annoncé qu'à partir du début novembre, les États-Unis exigeront que les ressortissants étrangers adultes voyageant aux États-Unis soient complètement vaccinés. Il s'agit d'une mesure stricte visant à stopper la propagation de la COVID-19 », a indiqué sur Twitter Kevin Munoz, l'attaché de presse adjoint de la Maison Blanche.

Continuer à lire Show less

Justin Trudeau est favorable au remplacement du scrutin majoritaire à un tour au Canada

Il a également révélé son système de vote préféré. 🗳️

Les élections fédérales approchent à grands pas et Justin Trudeau alors en campagne à Aurora en Ontario, ce samedi 18 septembre, a déclaré en conférence de presse qu'il est favorable à la suppression du scrutin majoritaire à un tour pour le remplacer par le système de vote préférentiel.

« Je suis toujours en faveur d'un vote préférentiel dans ce pays. Je trouve que c'est une bonne idée que les gens puissent choisir un premier choix, un deuxième choix, un troisième choix, non seulement parce que ça reflète plus la façon dont les gens pensent quand ils s'approchent de la boite du scrutin, mais aussi parce que cela forceraient les partis à faire un plaidoyer direct pour être le deuxième choix ou le troisième choix pour des électeurs d'autres partis. Ça amènerait moins de divisions, ce qu'on a vu beaucoup dans cette campagne électorale », a-t-il déclaré au moment de la période des questions des journalistes.

Continuer à lire Show less

Le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre et la période de 15 jours pour laisser les Québécois.es s'adapter à cette nouvelle mesure est bel et bien révolue. Pour s'assurer que le code QR est demandé et utilisé dans les lieux réglementés, les services de police du Québec participeront à « l'Opération Passeport » jusqu'au 1er novembre partout dans la Belle Province.

Les policier.es seront donc présent.es sur les lieux où le passeport vaccinal est de rigueur, en civil ou en uniforme, afin d'opérer des inspections auprès des commerçant.es, mais aussi auprès de la clientèle, est-il indiqué dans un communiqué de la ville du Service de Police de la Ville de Lévis du 17 septembre.

Continuer à lire Show less

C'est fini les Team Pfizer ou Team Moderna! Santé Canada a annoncé ce 16 septembre que les vaccins contre la COVID-19 ont changé de nom au pays et il faut avouer qu'ils sont assez surprenants.

Pfizer-BioNTech deviendra Comirnaty, Moderna s'appellera désormais Spikevax et AstraZeneca sera maintenant nommé Vaxzevria.

Continuer à lire Show less