Carey Price s'ouvre sur ses problèmes de consommation et sur son état de santé

Il a décidé qu'il était temps de demander de l'aide.

Éditrice, Narcity Québec
Carey Price s'ouvre sur ses problèmes de consommation et sur son état de santé

Un mois après avoir annoncé qu'il s'écartait des Canadiens de Montréal, Carey Price a commenté pour la première fois les raisons de son absence et s'est ouvert sur ses problèmes de consommation.

Dans une publication partagée ce 9 novembre sur Instagram, le gardien de but du Tricolore a avoué avoir « pris la décision d'intégrer un centre de traitement pour usage de substances ».

« Au cours des dernières années, je me suis laissé sombrer dans un état de noirceur, dont il m'est devenu impossible de sortir sans aide. [...] Les choses avaient atteint un point où j'ai réalisé que je devais prioriser ma santé, tant pour moi-même que pour ma famille. Nous encourageons nous enfants à demander de l'aide quand ils en ont besoin, et c'était ce que je devais faire », a confié le joueur.

Si son retour à Montréal a donné espoir aux partisan.nes de le revoir bientôt sur la glace, Carey Price n'est pas prêt à revenir pour le moment et compte plutôt « y aller un jour à la fois ».

« Je travaille présentement à rétablir ma propre santé mentale après plusieurs années à la négliger, ce qui prendra évidemment du temps. [...] Par conséquent, ma date de retour au jeu demeure incertaine. »

Il termine son message avec un mot à ses fans et à son entourage : « J'apprécie grandement tout l'appui et les vœux de rétablissement que je reçois. Je demande aux médias et à la communauté de hockey de continuer à respecter notre vie privée. Votre soutien et votre respect demeurent des pièces maîtresses essentielles à mon rétablissement. »

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Les Canadiens de Montréal ont un nouveau DG. La Ligue nationale de hockey (LNH) a annoncé par communiqué ce 18 janvier que c'est finalement Kent Hughes qui a été choisi par Geoff Molson pour occuper le poste de directeur général de l'organisation. Son contrat est d’une durée de cinq saisons.

« Âgé de 51 ans, Hughes est originaire de Montréal et a eu une carrière en tant qu’agent de joueurs, principalement comme agent de joueurs certifié au sein de la réputée firme québécoise Quartexx Management », a indiqué la LNH.

Continuer à lire Show less

La montée des cas de COVID-19 au Québec n'épargne pas le monde du sport. La Ligue nationale de hockey a indiqué ce 4 janvier que quatre joueurs du Canadien s'ajoutent au protocole COVID-19, ce qui signifie que 20 joueurs sont actuellement suivis de près par les médecins de l'équipe.

« Les attaquants Rafael Harvey-Pinard et Jesse Ylonen, le défenseur David Savard, le gardien Samuel Montembeault et l'entraîneur-adjoint Trevor Letowski ont été placés dans le protocole COVID-19 de la LNH », est-il indiqué dans le communiqué.

Continuer à lire Show less

Le match de samedi entre le Canadien et les Bruins est reporté : un soulagement?

Jonathan Drouin avait affirmé ne pas être à l'aise de jouer contre Boston.

Le variant Omicron fait des ravages actuellement et on a un sentiment de déjà-vu. Ce jeudi 16 décembre, les Canadiens de Montréal ont annoncé que la partie contre les Flyers de Philadelphie serait jouée à huis clos, à la demande de la Santé publique du Québec. Si la situation pour ce samedi 18 décembre, contre les Bruins de Boston, restait indéterminée, c'est en avant-midi que la Ligue nationale de hockey (LNH) a confirmé que le match serait « reporté à une date ultérieure, qui demeure encore à déterminer ».

Une nouvelle qui doit en soulager plus d'un, alors que les Bruins de Boston sont aux prises avec une éclosion de COVID-19. Le site officiel de la Ligue nationale de hockey a confirmé que c'était sept membres de l'équipe de Boston qui étaient soumis au protocole de la COVID-19 de la LNH, en date du 16 décembre 2021.

Continuer à lire Show less

Les Canadiens de Montréal auront-ils un public ce samedi?

La capacité du Centre Bell sera bientôt réduite à 50 %.

La capacité dans tous les lieux publics du Québec sera réduite de 50 % à compter de lundi le 20 décembre, a annoncé le premier ministre François Legault lors d’une conférence de presse en début de soirée, ce jeudi 16 décembre.

Le chef de la CAQ a entre autres indiqué que les restaurants, les commerces et les amphithéâtres seraient concernés par cette mesure. Sans avoir explicitement nommé le Centre Bell, on comprend que le domicile du Canadien de Montréal tombe dans la catégorie « amphithéâtre ».

Continuer à lire Show less