Recherche sur Narcity

Ces Québécoises qui font du contenu explicite sur OF nous parlent des changements annoncés

Est-ce que ça représente une menace pour leurs revenus?

Rédactrice senior, Narcity Québec
Ces créatrices de contenu explicite sur OnlyFans s’ouvrent sur l'annonce de changement

Alors que l'entreprise OnlyFans a annoncé que le contenu démontrant « une conduite sexuellement explicite » sera banni à compter du 1er octobre prochain, Narcity s'est entretenu avec les créatrices Jade Lavoie et Naïla, qui font ce type de photos et de vidéos sur la plateforme.

Dans un courriel envoyé à Narcity le 19 août, la société de contenu exclusif confirmait qu'ils feraient évoluer leurs directives de contenu, sans toutefois interdire la nudité, et que de plus amples détails seraient partagés au cours des prochains jours.

Lors de l'entrevue, Naïla et Jade ont confié comment ces changements pourraient affecter leur contenu ainsi que les revenus que ça génère.

Quel type de contenu fais-tu sur OnlyFans?

Jade : « J'ai deux OnlyFans. J'en ai un que ce sont plus des photos nues, puis l'autre, c'est vraiment plus à caractère pornographique. »

Naïla : « Je fais beaucoup de contenu érotique et pornographique, et genre, normal. Il y a des gens qui veulent juste parler. »

Combien d'argent fais-tu par mois avec cette plateforme?

Jade : « C'est tellement jamais pareil. Mettons, ce mois-ci, j'ai déjà 40 000 $, mais il y a des fois que ça a vraiment été un moyen mois que j'ai fait comme 30 000 $. Au début, je faisais 10 000 $ alors c'est jamais pareil.

« Là, j'en ai deux, alors c'est sûr que je fais plus d'argent que juste avec un. […] Et ça c'est l'argent, moins leur 20 %, ça c'est ce que moi je fais. »

Naïla : « Avec la plateforme seulement, environ 2 000 $ à 3 000 $, mais sinon dans le sex work en général, environ 10 000 $. »

Bien que les règlements ne soient pas encore clairement stipulés, comment réagis-tu face au bannissement du contenu avec « une conduite sexuellement explicite »?

Jade : « C'est sûr que c'est stressant un peu parce que nos abonnés vont devoir tous suivre sur une autre plateforme. Donc, on risque peut-être d'en perdre quelques-uns, mais je pense quand même qu'avec les autres plateformes similaires à OF, on va quand même bien se rattraper. »

Naïla : « Si ça arrive, je ne serais pas surprise parce qu'il y a beaucoup de gens et beaucoup de plateformes qui utilisent le sex work pour grandir. »

Comment est-ce que ça affectera ton contenu, selon toi?

Jade : « Je ne suis pas très stressée parce que j'ai mon site Web, j'ai MYM(Meet Your Model, un réseau social exclusif), j'ai d'autres plateformes qui font comme OF, alors j'ai juste à dire aux gens d'aller sur l'autre plateforme. […]

« C'est sûr que les premières semaines, ça va peut-être être difficile. Ça va sûrement donner un gros coup [côté revenus], mais si vraiment ils bannissent le contenu pornographique, on ne peut pas vraiment rien faire sauf les faire suivre ailleurs. »

Naïla : « Sincèrement, ça ne va vraiment rien changer, je vais juste changer de plateforme. Comme, il y a MYM, il y a plein d'autres sites. Sinon, je vais surement garder mon OnlyFans que pour créer du contenu érotique, mais pas du contenu pornographique.

« Pour beaucoup de travailleuses du sexe [ça va changer quelque chose au niveau des abonnés], mais pour les gens qui n'étaient pas dans le sex work avant, ça ne va rien changer. Sincèrement, je crois que si on met notre énergie sur une autre plateforme, on va récupérer nos clients ailleurs. »

Est-ce que la plateforme t'a contactée pour t'informer des changements?

Jade : « Non, c'est moi en fait qui leur ai écrit, je leur ai demandé "Est-ce que le contenu pornographique va être banni?" Ils m'ont dit de voir, dans le fond, les règlements qui ont été mis en place en mars 2021 et que s'il y avait changement par rapport au contenu pornographique, ça allait être annoncé sur leur Twitter et non dans les médias. »

Naïla : « Non, j'ai plusieurs amis qui leur ont écrit et ils ont nié. Ils ont dit que s'il arrive quelque chose, ils vont nous écrire, mais c'est pour ça que c'est un peu confus en ce moment. C'est une personne d'un média qui m'a envoyé un peu ce qu'ils ont reçu eux. Alors les médias ont reçu un communiqué, mais nous non.

« C'est dommage pour les travailleuses et les travailleurs du sexe qu'on se fasse utiliser, mais ça arrive tellement tout le temps que je ne suis même pas surprise. »

Suite à cette annonce, est-ce que des abonné.es t'ont partagé leurs réactions?

Jade : « J'ai même pas eu besoin de voir aucun média en fait, c'est tout le monde qui me l'ont envoyé. Autant les gars sur OnlyFans que les autres qui me suivent sur Instagram qui étaient plutôt inquiets.

« La majorité des filles qui m'ont contacté, ce sont des filles qui font la même chose que moi, alors elles voulaient avoir plus d'informations que je ne pouvais pas leur donner. Sur OnlyFans, c'était vraiment plus des gars qui se disaient "Hey, comment ça? On ne pourra plus avoir accès à tes trucs?" On les a rassurés en disant que ce n'était pas officiel et que, dans le pire des cas, on allait aller sur une autre plateforme. »

Naïla : « J'ai des gens qui sont venus s'abonner parce qu'ils se sont dits "Je vais m'abonner avant que ça finisse." On va faire le plus qu'on peut dans le mois et demi qu'on peut. Ils sont venus pour acheter le contenu qu'ils ont envie d'acheter pour que ce soit là, parce qu'ils ne vont pas supprimer les affaires qui étaient déjà là. »

Quelles sont tes options si tu ne peux plus faire le contenu que tu fais présentement sur OnlyFans?

Jade : « C'est sûr que je vais garder mon OnlyFans principal, celui que j'ai où que je ne met pas vraiment de contenu pornographique, vu que ça va être accepté, je crois, la nudité. […] Pour l'instant, si j'ai à changer de plateforme, je vais surement continuer avec celui que j'ai déjà sur MYM. »

Naïla : « Je vais me concentrer sur Meet Your Model comme plateforme, je suis déjà sur Chaturbate. Toutes les vidéos que je fais sur OnlyFans, je peux les mettre à vendre aussi sur Chaturbate. Chose que je faisais à moitié, mais que je vais faire maintenant au complet juste pour être sûr.

« Ce n'est pas tant parce que je crois que ça va partir pour vrai, c'est vraiment juste parce que je me dis, c'est vrai que s'il arrive quelque chose, je suis aussi bien d'avoir réparti mes oeufs comme il faut dans mes autres paniers… »

Aimerais-tu ajouter quelque chose sur le sujet?

Jade : « Personnellement, je pense plus que ce sont comme des [pourparlers], mais si c'est vrai, la seule chose que j'ai à dire, c'est vraiment que les filles devraient toutes avoir un site Internet.

« C'est moins compliqué et, advenant qu'OnlyFans arrête du jour au lendemain, au moins les gens vont toujours pouvoir retrouver les filles à partir de leur site Internet personnel. »

Naïla : « On peut voir à quel point la société a un problème avec les femmes qui gagnent de l'argent, parce qu'en ce moment, quand les gens ont appris que plusieurs [femmes] allaient perdre leur job, ils trouvent ça drôle. La pandémie n'était pas drôle pour personne, mais qu'on perde le sex work, ça c'est drôle. […]

« Si jamais ils enlèvent vraiment le porn, je pense que ça va être comme Tumblr. Ils vont perdre beaucoup parce que, pour vrai, il va rester qui? […] C'est plus avantageux pour une plateforme d'avoir les deux plutôt que le client s'éparpille un peu partout… »

Cet entretien a été édité et condensé afin de le rendre plus clair.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

    Laurie Forget
    Rédactrice senior, Narcity Québec
    Laurie Forget est rédactrice sénior chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en divertissement et téléréalités, et réside sur la Rive-Nord de Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...