Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) rapporte avoir reçu un appel en début de soirée ce vendredi 25 septembre à propos d'un échange de coups de feu entre deux groupes armés dans le quartier Saint-Henri.

Aux alentours de « 19 h 55, un appel a été logé au 911 », indique Jean-Pierre Brabant, porte-parole du SPVM. Les policiers sont intervenus sur les lieux, où une femme de 40 ans se tenait à l'extérieur de son véhicule.

La sélection de l'éditeur: COVID-19 : Près de 700 nouveaux cas au Québec

Elle circulait sur la rue Sainte-Marguerite et à un certain moment, elle a reçu un projectile dans son pare-brise.


Jean-Pierre Brabant, porte-parole du SPVM

Cette dernière raconte avoir reçu une balle dans son pare-brise. Selon les dires de l'agent Brabant, elle serait une victime collatérale de l'événement. Elle n'a cependant pas été touchée par le projectile et s'en sort avec des blessures mineures dues aux éclats de vitre, ainsi qu'un choc nerveux.

Les échanges de coups de feu auraient eu lieu entre des suspects se trouvant dans un véhicule et d'autres marchant à pied.

Les raisons derrière l'incident sont inconnues. L'un des groupes a pris fuite vers l'ouest, sur la rue Saint-Émilie, et l'autre, au nord, sur Sainte-Marguerite.

L'enquête a débuté ce vendredi soir et la femme impliquée bien malgré elle n'a pas été transportée en centre hospitalier. Cependant, elle sera interrogée aux fins de l'enquête. 

Des douilles ont été retrouvées sur les lieux. On ignore toujours l'identité des suspects et combien sont impliqués. L'enquête est en cours.  

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement