Mobile login button
Connexion
FR - Nouvelles

La vente Ardène attire les foules à Montréal et l'attente est de 4h pour entrer (PHOTOS)

Très difficile de respecter le 2 mètres, surtout aux caisses.

Annuellement, la chaîne d'accessoires et de vêtements montréalaise devenue tout récemment mixte, Ardène, organise une grosse vente d'entrepôt pour liquider ses surplus. Si l'événement a l'habitude d'attirer les foules avec « tout à moins de 5 $ », cette année ne fait pas exception et la situation actuelle rend l'expérience assez complexe. 

Le détaillant avait annoncé que le respect des mesures sanitaires serait le mot d'ordre pendant toute la durée de la vente, qui débutait ce mercredi 9 septembre et se prolongera jusqu'au 18 octobre, à Montréal. On oblige le masque, et le nettoyage des mains lors de l'arrivée de chaque client. 

La sélection de l'éditeur : L'amour est dans le pré saison 8 : voici où en sont les candidats avec leur vie amoureuse

Toutes les ventes sont également finales et aucun remboursement ni échange ne sera possible une fois tes achats complétés. 

Malgré la longue durée de l'événement se déroulant dans l'ancien Loblaws de l'arrondissement Saint-Laurent, c'est moins d'une heure après l'ouverture qu'une annonce faite via les réseaux sociaux révélait que l'attente pour entrer était maintenant de quatre heures.

 « Notre vente d'entrepôt est un incontournable, mais nous ne pouvons pas prédire combien de personnes se présenteront. Le temps d'attente est présentement de 4 heures », a partagé la page officielle seulement 45 minutes après le début de la journée.

Courtoisie

Courtoisie

Bien que la capacité dans le magasin soit réduite pour satisfaire les exigences gouvernementales de distanciation sociale, la clientèle ne semble pas réussir à respecter le fameux « 2 mètres ». 

C'est particulièrement difficile aux caisses assez rapprochées, mais également dans les files d'attente et autour d'items plus convoités. 

Courtoisie

Pascale, une cliente qui s'est déplacée tôt ce matin pour être dans les premières dans la file, déplore le non-respect de certaines personnes présentes : « comme on peut voir, le 2 mètres, c'est pas mal rendu 2 centimètres. »

Le commerçant a indiqué sur sa page se soucier de la sécurité des clients. Il se réserve donc le droit de refuser des accès d'ici la fin de la journée :

« Votre sécurité est notre priorité. Ardène et Continental services aux détaillants se réserve le droit de refuser l'accès à la vente si nous sommes à plein rendement ou près de l'heure de fermeture. »  

La vente d'entrepôt Ardène se prolonge encore cinq semaines à Montréal.

VIDÉO POPULAIRE Le gouvernement du Québec lance un nouveau système d'alertes COVID-19

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.