Le Soleil s'est éclipsé l'instant d'un matin, ce jeudi 10 juin, lors de cette rare éclipse solaire annulaire. La Lune s'est alignée lentement, mais sûrement, entre la Terre et l'étoile. Le phénomène visible d'un bout à l'autre du Québec a fait place au spectacle pour plusieurs Québécois.es qui se sont levé.es tôt pour pouvoir l'observer.

Bien qu'elle ait été observable pour la majorité de l'Amérique du Nord, jusqu'en Sibérie et pour une partie de l'Europe, c'est au Québec que l'éclipse solaire annulaire était la plus spectaculaire, alors que le Soleil était quasiment complètement caché par la Lune.

L'organisme Espace pour la Vie, qui regroupe le Biodôme, le Jardin botanique et le Planétarium, entre autres, a tenu une séance d'observation gratuite tôt ce jeudi pour les curieux et curieuses à la recherche d'un moment magique.

À l'Est du Québec, l'expérience pouvait être comparable à un rêve, alors que le lever du Soleil perçait le Rocher Percé, en Gaspésie.

C'est dans le nord du Québec que l'éclipse avait l'air quasi totale, soit à 89 %. À Montréal, la couverture lunaire a atteint un maximum de 78,9 % à 5 h 39. Elle avait des allures de bateaux.

Qui n'a pas le goût de crier Hakuna Matata en voyant ces photos-là? On dirait des images tout droit sorties du Roi Lion. Or, elles proviennent tout près de Gatineau, en Outaouais.

Bien qu'elle soit magnifique à observer, elle peut donner une impression de film d'horreur. « Il est où le loup-garou, il est où? »

Quand le ciel te fait un sourire, tu devrais passer une excellente journée.

À Sherbrooke, on a des impressions d'enfer/ténèbres/je n'ai pas le temps de paqueter ma brosse à dents dans ma valise, parce que c'est la fin du monde.


Le ciel de l'Abitibi-Témiscamingue était splendide, au petit matin, à en croire ces images.