Un des producteurs de TLMEP est accusé de crimes sexuels et Guy A. Lepage commente

Luc Wiseman est entre autres accusé d'agression sexuelle sur une mineure.

Le monde de la production télévisuelle est sous le choc. Le président de l'entreprise Avanti Groupe, qui produit la populaire émission Tout le monde en parle, Luc Wiseman, est accusé de crimes à caractère sexuel, selon ce qu'a dévoilé Me Audrey Roy-Cloutier, porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). Guy A. Lepage a d'ailleurs commenté l'affaire.

L'animateur de la grand-messe télévisuelle dominicale est sorti sur les réseaux sociaux, ce vendredi 21 mai, après que M. Wiseman ait été accusé entre autres d'agressions sexuelles sur une mineure de 12 ans et de possession de pornographie juvénile, comme le rapporte Radio-Canada.

« Je vous annonce que Wiseman n'est plus co-producteur de #TLMEP jusqu'à la conclusion de l'enquête. Avec effet immédiat », a précisé l'animateur sur son compte Twitter.

Pour sa part, la populaire boîte de production Avanti a mentionné par voie de communiqué que Luc Wiseman a démissionné de ses fonctions de président et précise que « ces accusations ne concernent pas des faits qui seraient survenus dans le cadre des activités de la société ni dans l'exercice des fonctions » qu'occupait l'accusé.

Outre l'accusation d'agression sexuelle sur une mineure et de possession de pornographie juvénile, Luc Wiseman est également accusé d'attouchements sexuels sur une mineure, de production de pornographie juvénile et de voies de fait sur une mineure.