L'entreprise québécoise Maxi fait souvent réagir le public avec ses publications sur les réseaux sociaux ou leurs publicités. Cette fois, l'équipe a partagé un message sur Facebook le 4 mai, qui est devenu viral. De nombreuses compagnies ont ensuite participé à la blague.

Dans ladite publication, l'épicier a remplacé toutes les lettres « o » par un émoji de beigne au chocolat. Moins de 24 heures après, le statut a déjà cumulé plus de 1 000 commentaires et près de 250 partages.

La sélection de l'éditeur : Lunou, finaliste de Star Académie, dévoile les dessous de son aventure

Dans la section des commentaires, le style d'écriture qui rappelle nos années de statuts créatifs sur MSN en a inspiré plusieurs autres. Dans les premiers messages, il y a Maxi qui a partagé une annonce afin de réparer les claviers « Maxibrisés » en interpellant d'autres entreprises à se joindre au mouvement.

Maxi | Facebook

Entre les apparitions des internautes qui trouvent l'initiative majoritairement hilarante, plusieurs autres compagnies ont répliqué comme Desjardins, Canac, la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, l'équipe des Remparts de Québec, etc.

Maxi | Facebook

Certains d'entre eux ont répondu à l'appel en affirmant que le problème s'est répandu et en utilisant un émoji à leur image. Par exemple, Chocolats Favoris a remplacé la lettre « a » par une tablette de chocolat et Les oeufs du Québec ont changé les « o » par des petits oeufs.

Maxi | Facebook

Chacune des entreprises participantes a reçu des centaines de réactions sur leur commentaire et des dizaines de réponses. Des Québécois vont jusqu'à identifier d'autres endroits connus pour qu'ils participent, comme la chaîne de restaurants Valentine.

Maxi | Facebook

Il y a même le Carnaval de Québec qui a fait un jeu de mots avec un flocon de neige et Épatante patate qui a bien utilisé l'expression « On lâche pas la patate! »

Maxi | Facebook

C'est quelques mentions plus loin que Vidéotron a ajouté son grain de sel en disant ne pas avoir de problème avec leur clavier.

Maxi | Facebook