Recherche sur Narcity

Le nouveau variant au Québec préoccupe la Santé publique et voici ce que ça implique

Dr Boileau a dévoilé s'il compte remettre en place des mesures sanitaires.

Éditrice junior, Narcity Québec
Luc Boileau, le directeur national de santé publique.

Luc Boileau, le directeur national de santé publique.

Après avoir traversé une cinquième vague avec le variant Omicron, le Québec est la proie d'un nouveau variant : le BA.2. La recrudescence de cas enregistré ces derniers jours dans la province préoccupe le gouvernement et le directeur national de santé publique, Luc Boileau, a tenu une conférence de presse ce dimanche 27 mars pour faire le point sur la situation épidémiologique.

« Le variant BA.2 se transmet encore plus rapidement, demeurez vigilant, et faites en sorte de vous protéger. Le variant BA.2 progresse, il y a une semaine on était déjà à 57 % [des cas], et on s'attend à faire aisément le calcul qu'il y ait au moins deux tiers des cas qui sont des cas de BA.2 à travers le Québec », a prévenu le Dr Boileau, qui a ensuite fait un parallèle avec la dernière vague provoquée par Omicron.

« Nous ne sommes pas dans la même situation qu'en décembre et en janvier, mais la santé publique que je représente aujourd'hui suit tout ça de très près. La montée du variant BA.2 est préoccupante, les outils à notre disposition comme la vaccination sont totalement disponibles, si on veut protéger notre système de santé on doit aussi protéger les personnes les plus vulnérables », a-t-il poursuivi.

Concernant la possibilité du retour des mesures sanitaires qui ont été récemment assouplies, Luc Boileau a été droit au but.

« Il faut apprendre à vivre avec le virus. Soyons clairs, il n'est pas question de remettre des mesures populationnelles, comme on a déjà connu. Il faut que chaque personne agisse de manière responsable, selon sa situation, pour elle, comme pour les autres. Il est normal avec la fin des mesures que la population veuille en profiter », a-t-il déclaré.

Il a également indiqué que les hospitalisations augmentent dans plusieurs régions : la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, l'Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent, la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches dans une moindre mesure. Selon lui, cette « montée est quand même préoccupante », car « la transmission se fait partout au Québec ».

Le directeur de la Santé publique a expliqué qu'en moins d'une semaine, il y a eu 60 % de congés supplémentaires dus à la COVID-19 chez les travailleur.euses de la santé.

« Les taux de positivité aussi sur les tests qu'on fait sont à la hausse. Tous ces indicateurs nous laissent croire que le Québec vit présentement une hausse qui continue de s'installer. Je précise qu'on ne peut pas confirmer au moment où nous en sommes qu'il s'agit d'une sixième vague, on sera en mesure de confirmer cela lorsque les données seront cumulées sur plusieurs journées », a-t-il précisé.

D'après les nouvelles modélisations de l'INESSS transmises au gouvernement, « si la tendance se maintient, il est vraisemblable que les hospitalisations vont continuer à augmenter. »

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...