Petites annonces en ligne : Des Montréalais agressés par les « acheteurs » à la rencontre

4 suspects ont été arrêtés.

Éditrice junior, Narcity Québec
Un agent du SPVM.​

Imagine mettre un objet en vente en ligne, donner rendez-vous à un.e acheteur.euse et finalement te faire agresser lors de cette rencontre. C'est exactement ce qui est arrivé à plusieurs victimes ces derniers mois dans la métropole et le Service de police de la Ville de Montréal a indiqué par voie de communiqué, ce mercredi 11 mai, que quatre suspect.es ont été arrêté.es dans le cadre d'une enquête concernant deux vols qualifiés.

Les deux incidents se sont déroulés dans l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro. Le premier vol a eu lieu le 23 mars 2022.

« Deux suspects se font [faits] passer pour des acheteurs intéressés par l’achat d’une voiture sur une plateforme de petites annonces en ligne. Ils ont ensuite trompé et agressé leur victime à la fin d’un essai routier en l’aspergeant de poivre de Cayenne. Les suspects ont pris la fuite à pied sans avoir réussi à voler le véhicule convoité », a indiqué le SPVM.

Le deuxième vol s'est déroulé le 21 avril dernier. « Deux autres individus se font aussi passer pour de potentiels acheteurs, cette fois-ci pour l’achat d’accessoires informatiques d’une valeur de plusieurs milliers de dollars. Ils ont donné un rendez-vous à la victime et, sous la menace d’une arme à feu, lui ont dérobé le matériel avant de prendre la fuite », est-il écrit dans le communiqué.

Concernant le premier incident, ce sont deux suspects qui ont été arrêtés ce 4 mai 2022 : Emmanuel Mgoung Bougha, 22 ans et Anthony Canales, 21 ans. Deux jours plus tard, deux autres individus ont été appréhendés dans le cadre de l'enquête du deuxième vol : Osman Hussain, 21 ans, et Sukhdav Singh Virk, 22 ans.

« Tous les quatre ont comparu au palais de justice de Montréal et font face à plusieurs chefs d’accusation, dont vol qualifié, port d’arme dans un dessein dangereux et complot. Quatre perquisitions ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur différents éléments de preuve », précise le SPVM.

Il est important de mentionner que même si la méthode d'action est similaire, rien ne suggère penser que ces deux incidents soient liés.

Pour t'éviter de te retrouver dans une situation similaire, le SPVM préconise d'être prudent.e au moment de l'achat, de la vente ou de l'échange de biens réalisés grâce à Internet. Il est recommandé de donner rendez-vous dans une zone d'échanges sécurisés répertoriée sur le site Internet du SPVM.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...