Depuis le lundi 3 mai, l'entreprise culinaire Trois fois par jour de Marilou Bourdon est au coeur d'un débat qui fait rage sous une publication de recette qui a été partagée sur sa page Facebook.

Ce sont des muffins verts que la compagnie a « osé » concocter qui sèment la pagaille, alors que des internautes ont noté la similarité avec une recette de Joanie Larivière Boisvert, qui est derrière le blogue Jojo dans le frigo.

La sélection de l'éditeur : Alanis Desilets ne répondra plus à ses demandes de messages sur Instagram et voici pourquoi

En date du 5 mai, ce sont plus de 1 400 commentaires qui se trouvent sous la publication, dont la majorité aborde le sujet du supposé plagiat.

Trois fois par jour | Facebook


Trois fois par jour | Facebook


Trois fois par jour | Facebook


Ce qui devait être une simple inspiration de popote est devenu une controverse. D'un côté, certaines personnes se disaient déçues de voir que les muffins aux épinards existent depuis 2016 sur le blogue de Joanie, sans que le crédit lui ait été remis, et de l'autre, on a pris la défense de Marilou et son équipe.


Trois fois par jour | Facebook

Plusieurs foodies ont voulu rappeler que des recettes du genre circulent depuis des années, et qu'il est normal de s'en inspirer.

Trois fois par jour | Facebook

D'autres ont spécifié les différences entre les ingrédients, comme l'usage de gruau ou de compote, et le fait que Trois fois par jour ne stipule nulle part que c'est une recette 100 % originale.

La situation, jugée ridicule par des dizaines de personnes, a même été tournée à la blague plus d'une fois.

Trois fois par jour | Facebook


Trois fois par jour | Facebook

Marilou a d'ailleurs partagé son grain de sel en commentaire, rappelant qu'elle ne travaille plus seule et que « c'est violent » pour son équipe de se faire accuser de la sorte.

Trois fois par jour | Facebook