La situation s'améliore dans certaines régions de la province puisque François Legault a annoncé quelques assouplissements et la fin des mesures spéciales d'urgence dans plusieurs secteurs du Québec à partir du lundi 10 mai.

« D'abord, ici dans la Capitale-Nationale, la situation s'est beaucoup améliorée, on prévoit que dans les prochaines semaines il va avoir une baisse dans les hospitalisations », a expliqué le premier ministre, avant d'annoncer que le « Grand Québec » passera au palier rouge.

Ainsi, à Québec, Lévis, Bellechasse et Montmagny—L'islet, les élèves du secondaire pourront retourner à l'école, les commerces non essentiels pourront rouvrir et le couvre-feu repassera à 21 h 30.

La sélection de l'éditeur : 7 endroits avec une vue WOW à Montréal qui font changement du Mont-Royal



En Outaouais, la situation s'améliore, mais « reste très fragile », c'est pourquoi seules les écoles primaires pourront rouvrir à partir du lundi 10 mai.

« Par contre dans les MRC de la Vallée-de-la-Gatineau et de Papineau [...] on va passer des mesures d'urgence au palier rouge. C'est-à-dire que les écoles secondaires vont rouvrir, le couvre-feu va passer à 21 h 30 et les commerces non essentiels vont pouvoir rouvrir lundi prochain. Dans les autres [MRC de l'Outaouais], ça reste les mesures d'urgence », a-t-il poursuivi.

La santé publique a aussi donné son feu vert pour ouvrir les écoles primaires, en Beauce et dans Les Etchemins. « C'est la seule chose qu'on va changer », a précisé le premier ministre, car la situation reste préoccupante pour trois MRC de la région.

François Legault a également fini cette annonce sur une bonne nouvelle en affirmant : « la situation s'est vraiment beaucoup améliorée en Abitibi-Témiscamingue, donc lundi prochain, l'Abitibi-Témiscamingue va passer du orange au jaune. »