Le compte Twitter officiel de Santé publique Ottawa a bien fait rire les francophones ce jeudi 13 mai en après-midi. En voulant faire un message encourageant les Canadien.nes à ne pas lâcher après de nombreux sacrifices exigés par les mesures sanitaires, il semblerait que la personne responsable de la traduction l'ait échappé, comme on dit : une faute d'orthographe s'est glissée, ainsi qu'un message coquin.

C'est dans le deuxième message d'une série de tweets qu'on pouvait lire : « Rappelez-vous : nous travaillons pour que nous puissions se caresser, manger sur les terrances, et se rencontrer de nouveau. »

En plus du mot terrances qui se voulait terrasses, l'idée de « se caresser » en a fait rougir plus d'un.e.

Le gazouillis a rapidement fait réagir les Québécois.es, comme Guillaume Lefrançois de La Presse, qui s'est empressé de faire une capture d'écran, avec le message : « Que ce tweet soit sauvegardé à tout jamais. Merci. »

Depuis, Santé publique Ottawa s'est excusé, a retiré le tweet, pour en publier un nouveau :

« Nous affichons ceci de nouveau afin de corriger quelques erreurs dans la dernière version. Nous nous excusons pour les erreurs dans la dernière version... Entre rester à la maison, l'école virtuelle, et se faire vacciner, etc., nous avons beaucoup exigé de vous & vous avez répondu à l'appel. Nous vous remercions... …Rappelez-vous: nous travaillons pour que nous puissions donner des câlins, manger sur des terrasses et nous réunir en personne de nouveau. »

Le mot « terrasse » a bel et bien été corrigé, et « se caresser » a été remplacé par « donner des câlins ».

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.