Sign in
FR - Nouvelles

François Legault annoncera de nouvelles mesures pour la semaine de relâche ce soir

Certains endroits pourraient rouvrir en zone rouge.

À l'approche de la semaine de relâche, François Legault sera à nouveau au rendez-vous pour annoncer de nouvelles mesures aux Québécois ce mardi 16 février, à 17 h.

Le premier ministre devrait se prononcer sur certains changements qui seront apportés au confinement en vigueur dans la province.

La sélection de l'éditeur : Kim Clavel fond en larmes à Big Brother et le public s'emporte contre la production

27 février 2021 Début prévu des changements aux mesures sanitaires au Québec

Selon ce qu'a appris La Presse, des modifications seront faites pour encourager les activités familiales durant le congé scolaire, et ce, dès le 27 février.

En zone rouge, on pourrait rouvrir les cinémas, les patinoires intérieures et les piscines. Cet assouplissement touchera les sports individuels comme la nage et le patinage libres. 

Les sports de groupe ou organisés, comme le hockey sur glace, devraient rester interdits.

Les salles de cinéma pourront accueillir un nombre limité de personnes afin de respecter la distanciation physique, et le masque de procédure sera obligatoire.

Comparativement au couvre-visage, terme qui inclut les masques artisanaux en tissu, bandeaux et foulards, par exemple, le masque de procédure se réfère au « masque bleu » utilisé dans le domaine médical.

On peut également penser que le couvre-feu sera maintenu, puisque François Legault avait mentionné la semaine dernière qu'il pourrait se poursuivre jusqu'à la mi-mars.

Reste à savoir si les paliers d'alerte changeront dans certaines régions comme l'Outaouais et la Capitale-Nationale, où la baisse des cas de COVID-19 semble de plus en plus encourageante.

Plusieurs attendent également de savoir ce que le gouvernement compte faire pour prévenir les déplacements entre régions durant la relâche.

C'est à 17 h, ce mardi, que François Legault dévoilera les détails exacts des mesures prévues.

La vaccination réduit de 24 fois le risque d'hospitalisation au Québec selon Dubé

« Il n'est jamais trop tard pour aller se faire vacciner. »

La vaccination semble avoir un réel impact sur la santé des Québécois.es. Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux, a annoncé ce mardi 31 août, en conférence de presse, que les personnes entièrement vacciné.es ont largement moins de chances d'être hospitalisées.

En effet, ces dernières « courent 24 fois moins de risques d'être hospitalisées qu'une personne qui est non vaccinée », a-t-il précisé.

Continuer à lire Show less

La rentrée scolaire approche à grands pas et à quelques jours de la fin des vacances, de nouvelles mesures se sont ajoutées. Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé ce 24 août, en conférence de presse, que le masque sera obligatoire en classe au secondaire et au primaire dans neuf régions du Québec.

S'il avait été annoncé le 11 août dernier que le masque ne serait obligatoire que dans les aires communes et dans le transport en commun, la montée du variant Delta continue d'inquiéter et « il force à avoir une approche prudente » pour la rentrée, selon ce qu'a indiqué le ministre Roberge.

Continuer à lire Show less

Ce n'est qu'une question de jours avant que les élèves du primaire et du secondaire ne retournent sur les bancs d'école et avant l'implantation officielle du passeport vaccinal. Or, l'heure est aux annonces de la part du gouvernement du Québec. Au menu : deux conférences de presse pour le prix d'une.

Ce mardi 24 août, les Québécois.es devront être rivé.es à leur écran à deux occasions, si l'on exclut les Jeux paralympiques de Tokyo 2020.

Continuer à lire Show less

Les travailleurs et travailleuses du Québec n'auront plus à porter obligatoirement le couvre-visage à l'extérieur lors de chaleurs extrêmes, a annoncé la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), ce lundi 2 août.

« En raison des périodes de canicule estivales et des risques liés à la chaleur excessive, nous avons pris la décision [...] de tolérer le retrait du masque de qualité sur les lieux de travail », mentionne par voie de communiqué le ministre du Travail, Jean Boulet, ajoutant qu'il fallait tout de même « agir avec précaution ».

Continuer à lire Show less