Le nom de l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau suscite la controverse depuis quelques jours, depuis qu'un télégramme dans lequel Trudeau père disait vouloir augmenter le chômage au Québec pour nuire au gouvernement de René-Lévesque a été rendu public.

Ces informations, obtenues par le pendant anglophone de Radio-Canada, CBC, ont poussé la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal à organiser une pétition pour attribuer le nom de René-Lévesque à l'aéroport de la métropole.

Au moment d'écrire ces lignes, la barre des 26 000 signataires a été franchie. Depuis la mise en circulation de la pétition, le 1er mars, d'autres suggestions de noms originales ont fait surface sur le Web.

Sélection de l'éditeur: Karl d'OD intercepté par la police dans un restaurant de Chicoutimi

Mis à part René Lévesque, un grand nombre de gens suggère la simplicité en utilisant simplement le nom Aéroport de Montréal.

Par contre, pour ceux qui ne le savent pas, l'aéroport de Montréal existe déjà... à Plattsburgh aux États-Unis.

Donc, pourquoi ne pas lui donner le nom d'un héros national?

L'humoriste Martin Petit y est allé de sa suggestion, qui respecte tout à fait la thématique.

Parlant de héros national, quelques-uns ont misé sur nos sportifs populaires pour représenter le Canada. On pourrait donc remplacer l'acronyme PET par LDT

L'acronyme YUL, qui désigne déjà l'édifice, fait également partie des suggestions...

Mais même si des Québécois veulent s'affranchir de cet ancien premier ministre du Canada, certains marquent un point en mentionnant qui dirige le pays actuellement.

Mais souvent, on peut régler un problème en élargissant ses horizons et en n'étant pas trop exigeant sur le résultat final.