Sign in
FR - Vedettes

Karl d'OD intercepté par la police dans un restaurant de Chicoutimi

«On n'a jamais été "carté" pour aller au resto et on ne savait pas que c'était pas légal.»

L'ancien participant de la téléréalité Occupation Double Afrique du Sud, Karl Sabourin, fait jaser depuis le début de la pandémie. Cette fois, c'est parce qu'il a fréquenté un restaurant du Saguenay, à Chicoutimi, malgré le fait qu'il habite Lorraine, en zone rouge.

Le créateur de contenu raconte à Narcity avoir reçu un rapport d’infraction générale.

Selon Le Quotidien, le restaurant aurait, pour sa part, été mis à l'amende parce que son registre de clients n’était pas conforme. Karl a confirmé cette information sans vouloir nommer l'établissement.

La sélection de l'éditeur : Voici les régions en zone rouge au Québec avec le moins de nouveaux cas actuellement

L'intervention de la police 

Ce lundi soir 1er mars, Karl et son ami se sont rendus dans un restaurant de Chicoutimi. Karl a d'ailleurs partagé des story de sa soirée sur les réseaux sociaux, parce qu'il raconte qu'il pensait avoir le droit d'être là, comme c'est une zone orange.

Il confie que c'est quelque chose qu'il faisait souvent l'automne passé, quand les restaurants de sa zone étaient fermés :

« En tant normal, quand Saint-Sauveur était zone orange on sortait au resto et c'était bien correct. Nous, on n'a jamais été "carté" pour aller au resto, et on savait pas que c’était pas légal. »

Selon lui, ce sont des clients du restaurant qui pourraient avoir contacté les autorités, parce qu'il « n'a rien taggé. Pas de monde, pas de localisation » :

« On mangeait bien normal, on était juste deux et on respectait les règlements et après ça la police est venue nous chercher au bar.

« Ils nous ont pas donné d'amende. Ils nous ont juste expulsés et dit qu'on allait recevoir de quoi par la poste. Ils ont jamais parlé de prix. »

Les policiers ont émis à Karl un rapport d’infraction générale, ce qui signifie qu'il pourrait recevoir une contravention. Dans le cas d'un tel rapport, les policiers remplissent la documentation pour l'envoyer au Directeur des poursuites criminelles et pénales et le procureur analysera la preuve pour juger s'il ira de l'avant avec la poursuite, et enverra un constat d'infraction par la poste. 

Qu'est-ce que Karl fait en zone orange?

L'ancien participant d'OD explique qu'il travaille dans la construction, et que son travail se fait l'été majoritairement. Il investit aussi du temps dans sa compagnie Ü Case, qui vend des étuis de téléphones avec courroie. 

Il profite donc de l'hiver pour voyager. Après être allé au Mexique à la fin de 2020, Karl a décidé de se tourner vers le Québec. Il a visité Mont-Tremblant et la ville de Québec au cours des dernières semaines.

Actuellement, il visite le Saguenay :

« Je suis pas venu au Saguenay juste pour aller dans un restaurant. On fait le tour du Saguenay. On est venu ici pour faire du skidoo. »

Il affirme que le restaurant où la police l'a intercepté n'est pas le seul qu'il ait fréquenté. Il est aussi allé manger dans une chaîne de restauration rapide bien connue, et a consommé son sous-marin à l'intérieur, sans qu'on lui demande quelconque preuve de résidence. 

C'est quoi la loi pour les restaurants en zone orange?

Bien que les restaurants en zone orange soient maintenant ouverts, plusieurs consignes doivent être respectées. 

Le site officiel du gouvernement du Québec affirme qu'il y a un maximum de deux adultes par table. Ceux-ci peuvent être accompagnés de leurs enfants d’âge mineur.

Chaque restaurant doit tenir un registre de la clientèle, et les clients doivent fournir une preuve de résidence dans la région de l’établissement pour avoir le droit d'y entrer. La réservation est d'ailleurs obligatoire, à l’exception de la restauration rapide.

« Les règles applicables au territoire de palier rouge continuent d’ailleurs de s’appliquer pour la personne qui y réside lors de ses déplacements en dehors de son territoire », indique également le gouvernement.

En d'autres mots : si tu habites en zone rouge, et que tu voyages dans une zone orange, tu restes « étiquetté » zone rouge, et tu dois respecter les règles qui s'appliquent à ton lieu de résidence. 

Le même site explique également que les déplacements entre les régions sont non recommandés s'ils ne sont pas essentiels.