Mobile sign in image
Sign in
FR - Nouvelles

Vaccin AstraZeneca : Santé Canada émet des consignes sur les symptômes à surveiller

Quelques effets secondaires rares peuvent se manifester.

Ce 25 mars, les étiquettes des vaccins AstraZeneca et COVISHIELD ont été mises à jour par Santé Canada qui donne de nouvelles consignes sur les symptômes à surveiller en cas d'effets secondaires.

En Europe, quelques cas de formation de caillots sanguins suite à un faible taux de plaquettes sanguines ont été recensés après avoir été vaccinés contre la COVID-19 avec AstraZeneca. 

La sélection de l'éditeur : District 31 : 5 indices qui prouveraient que Noélie est enceinte selon les téléspectateurs

Selon le communiqué d'AstraZeneca et Santé Canada, les personnes présentant ces symptômes doivent immédiatement se présenter aux urgences : essoufflement, douleurs abdominales persistantes, douleur à la poitrine et jambes enflées.

Parmi les effets indésirables inquiétants, on compte aussi les maux de tête graves, une vision trouble, des contusions ou des pétéchies.

Les professionnels de la santé sont maintenant tenus d'aviser les patients de ces symptômes à surveiller. 

Santé Canada a tenu à rappeler que les bienfaits de ces vaccins  « continuent de l’emporter sur les risques » et qu'il est toujours recommandé de se faire vacciner contre la COVID-19.

De légers effets secondaires « comme des maux de tête, de la fièvre, de la fatigue ou une sensibilité au point d'injection, sont fréquents après tout vaccin », indiquent les autorités.

Santé Canada a un site Internet complet qui peut répondre à toutes tes questions au niveau des vaccins. Pour plus d’informations, c’est ici.

Après avoir reçu ton vaccin contre la COVID-19, tu te demandes sûrement si tu es protégé.e de la grippe saisonnière? Eh bien, sache que la campagne de vaccination commence dès le 1er novembre dans la province et certain.es Québécois.es devront recevoir une autre piqûre.

En effet, le ministère de la Santé et des Services sociaux indiquent que le vaccin contre la grippe apporte une protection contre les complications, notamment l'hospitalisation et les risques de décès. Il est complémentaire au vaccin contre la COVID-19.

Continuer à lire Show less

Les restrictions pour voyager aux États-Unis ont encore changé. Le gouvernement américain a annoncé, ce 20 septembre, que les personnes doublement vaccinées seront autorisées à entrer sur le territoire par voies aériennes pour des voyages non essentiels d'ici les prochains mois sans avoir à faire une quarantaine obligatoire.

« Aujourd'hui, Joe Biden a annoncé qu'à partir du début novembre, les États-Unis exigeront que les ressortissants étrangers adultes voyageant aux États-Unis soient complètement vaccinés. Il s'agit d'une mesure stricte visant à stopper la propagation de la COVID-19 », a indiqué sur Twitter Kevin Munoz, l'attaché de presse adjoint de la Maison Blanche.

Continuer à lire Show less

Le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre et la période de 15 jours pour laisser les Québécois.es s'adapter à cette nouvelle mesure est bel et bien révolue. Pour s'assurer que le code QR est demandé et utilisé dans les lieux réglementés, les services de police du Québec participeront à « l'Opération Passeport » jusqu'au 1er novembre partout dans la Belle Province.

Les policier.es seront donc présent.es sur les lieux où le passeport vaccinal est de rigueur, en civil ou en uniforme, afin d'opérer des inspections auprès des commerçant.es, mais aussi auprès de la clientèle, est-il indiqué dans un communiqué de la ville du Service de Police de la Ville de Lévis du 17 septembre.

Continuer à lire Show less

C'est fini les Team Pfizer ou Team Moderna! Santé Canada a annoncé ce 16 septembre que les vaccins contre la COVID-19 ont changé de nom au pays et il faut avouer qu'ils sont assez surprenants.

Pfizer-BioNTech deviendra Comirnaty, Moderna s'appellera désormais Spikevax et AstraZeneca sera maintenant nommé Vaxzevria.

Continuer à lire Show less