Avec la saison estivale arrivent du même coup les insectes.  En effet, tiques et moustiques peuvent transporter des maux graves comme la maladie de Lyme et le virus du Nil occidental, et voici ce que tu dois savoir pour t'en prémunir. 

Dans un communiqué paru le 22 juin, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) rappelle les mesures à prendre pour éviter de se faire piquer.

« Avec l'été qui arrive, et au-delà de la pandémie actuelle de la COVID-19, il demeure essentiel de garder en tête les risques que l'on court d'attraper ces infections transmises par des insectes lors d'activités extérieures », explique Yves Jalbert, directeur général adjoint de la protection de la santé publique.

Même s'il est possible de se faire piquer par une tique partout sur le territoire québécois, c'est majoritairement en Estrie, en Montérégie, en Outaouais et au Centre-du-Québec que l'on retrouve davantage cet insecte indésirable, selon ce rapporte le gouvernement.

En date du 15 juin 2020, le MSSS a déjà répertorié 24 cas dans la province, dont 16 en Estrie. 

Ce ne sont pas toutes les tiques qui peuvent transmettre la maladie de Lyme, mais bien les spécimens infectés. Il en va de même pour les moustiques et le virus du Nil occidental. 

D'abord, voici ce qu'il faut faire pour éviter les piqûres de tiques.

  • « Marcher de préférence dans les sentiers et éviter les herbes hautes.

  • Utiliser un chasse-moustique sur les parties exposées du corps, en évitant le visage.

  • Porter un chapeau, des souliers fermés et des vêtements de couleur claire.

  • Entrer son chandail dans son pantalon et son bas de pantalon dans ses chaussettes ou ses bottes.

  • Au retour de l'activité, examiner les animaux de compagnie, les vêtements et l'équipement, puis prendre un bain ou une douche et inspecter son corps et celui des enfants. »

Et si jamais une tique a tout de même réussi à piquer la peau, il faut l'enlever avec soin dès que possible.

Pour ce qui est des moustiques, présents partout au Québec, voici certaines précautions à prendre.

  • « Utiliser un chasse-moustique à base de DEET ou d'icaridine et porter des vêtements longs et clairs.

  • Installer des moustiquaires aux portes et aux fenêtres de la maison et des abris extérieurs.

  • Éliminer toute source d'eau stagnante autour de son milieu de vie et bien entretenir la piscine et son système de filtration.

  • Installer des moustiquaires sur les réservoirs d'eau de pluie. »

Ces mesures ne permettent pas de faire disparaître tous les risques de piqûres, mais elles peuvent certainement aider à les prévenir.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter