L'archipel des Îles de-la-Madeleine sera à nouveau accessible aux automobilistes et aux traversiers à compter du 26 juin prochain. C'est ce que les Québécois, en plein processus de planification de vacances pour certains, ont appris samedi dernier. Quelques précisions ont cependant été apportées par le gouvernement du Québec, alors voici ce que tu dois savoir si tu prévois aller aux Îles cet été.

Le long déplacement vers les Îles-de-la-Madeleine sera quelque peu différent cette année pour les vacanciers, nous apprend le ministère du Conseil exécutif, par voie de communiqué.

En effet, les voyageurs devront d'abord détenir le formulaire expressément créé pour l'occasion et dûment rempli. S'ils omettent de se le procurer, « il sera impossible de franchir les frontières des deux autres provinces », précise le communiqué.

Les passages par le Nouveau-Brunswick et par l'Île-du-Prince-Édouard seront aussi impactés.

Les automobilistes en direction des Îles pourront s'arrêter au Nouveau-Brunswick pour faire le plein d'essence ou encore acheter de la nourriture.

Mais il leur sera interdit de manger au restaurant et de passer la nuit dans cette province.

Pour ce qui est de l'Île-du-Prince-Édouard, on demande aux voyageurs de se diriger au terminal de Souris dès leur sortie du pont de la Confédération.

Le formulaire en question comprend des informations comme les coordonnées des voyageurs, leurs motifs de voyage ainsi que le rappel des consignes concernant les arrêts permis ou non au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

À noter que ce formulaire ne garantit pas le droit d'accès aux différents territoires impliqués et que la décision finale revient aux autorités locales, aux points de contrôle.

Et en plus de ce document, les vacanciers devront s'assurer, avant de partir en vacances, d'avoir leurs billets de traversier aller-retour ainsi qu'une preuve d'hébergement.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter