Le week-end dernier n’a pas été de tout repos, alors que plusieurs manifestations à travers le monde ont eu lieu en réponse à la brutalité policière et au racisme systémique. Force est d’admettre que la distanciation physique pouvait difficilement être respectée, mais le premier ministre François Legault n’a pas voulu interdire les manifestations au Québec.

Le centre-ville de Montréal était bondé, dimanche dernier, alors que des milliers de manifestants ont marché dans les rues de la métropole.

Le premier ministre Legault a profité de sa tribune, ce lundi, pour revenir sur les manifestations qui ont eu lieu à travers le Québec visant à dénoncer le racisme systémique et la brutalité policière.

« J’ai fait le choix de ne pas interdire ces manifestations. Je comprends très bien qu’il y a des Québécois qui ont le goût de manifester », a affirmé François Legault, lors de son point de presse quotidien, tenu à Montréal.

À ce propos, le Dr Horacio Arruda a ajouté : « Un rassemblement, quand les gens veulent se rassembler, si on l'interdit, ça crée souvent plus de grabuge que de le laisser aller. [...] Ça me préoccupe, je suis pas en panique, ça s'est passé à l'extérieur et les gens portaient des masques en grande majorité. »

En plus de Montréal, des rassemblements ont eu lieu ailleurs au Québec, dont en plein coeur de la capitale nationale. 

Le premier ministre Legault refuse toutefois d'affirmer qu'il y a du racisme systémique au Québec. 

« On n’est pas en train de faire le procès des Québécois […], mais il y a du racisme au Québec », précise-t-il. 

Il se demande aussi pourquoi il faudrait « se battre sur les mots » plutôt que de « se battre contre le racisme ».

M. Legault a d’ailleurs fait une analogie avec la Révolution tranquille que le Québec a connue dans les années 60.

« On a eu la Révolution tranquille, je pense qu’on est dû pour une évolution tranquille », lance le premier ministre.

En précisant qu’il était un homme « pragmatique », François Legault a réitéré sa promesse de mettre en œuvre une politique contre le racisme.

 Au-delà des beaux discours, je veux des solutions, a-t-il ajouté.

VIDÉO POPULAIRE Les voyageurs devront respecter toutes ces nouvelles mesures à l'aéroport de Montréal

 
Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter