Mercredi soir dernier n’a pas été de tout repos pour les policiers de Montréal et de Laval, alors que deux fusillades distinctes ont eu lieu sur leur territoire. Sur trois victimes, une seule, d’âge mineur, a succombé à ses blessures.

C’est à la suite d’une chicane au sein d’un groupe d'individus que des coups de feu auraient été tirés, vers 20 h, à Dollard-des-Ormeaux, à Montréal.

Selon les informations recueillies par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), un suspect aurait usé d’une arme à feu et fait feu vers la victime, avant de prendre la poudre d’escampette.

La victime, un homme de 20 ans, a subi une blessure grave au niveau de l’abdomen et a été transportée à l’hôpital. Il se trouve actuellement dans un état stable et sa vie ne semblait pas être menacée, selon le SPVM.

Concernant la fusillade du 450, peu d’informations ont été décelées par le Service de police de Laval (SPL).

Deux jeunes Lavallois auraient été blessés par balles en pleine nuit dans le Parc-école des Explorateurs, situé dans le quartier Vimont.

L’une des deux victimes, d’âge mineur, a succombé à ses blessures.

Son décès a été constaté à l’hôpital, plus d’une heure après son arrivée, affirme Évelyne Boudreau du SPL.

Des coups de feu auraient été entendus vers minuit à proximité des intersections du boulevard Saint-Elzéar et de la rue Bédard.

C’est une fois sur place que les policiers ont découvert le jeune homme de 17 ans, dans les modules.

La seconde victime, elle majeure, était elle aussi au parc.

On ne craint pas pour sa vie, avance le SPL. Il s’est entretenu avec les policiers, mais aucune information n’a été communiquée.

Reste à savoir si les coups de feu ont eu lieu entre les deux jeunes ou si une troisième personne était présente sur place.

Dans les deux cas, à Montréal et à Laval, les témoins se font avare de commentaires et peu coopératifs. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter