Même si l'épidémie a pris beaucoup de recul au Québec ces dernières semaines, la province n'est pas à l'abri de nouveaux foyers d'infection, comme ça a été le cas dans un resto-bar du Dix30 ce week-end. L'organisatrice d'un party à Châteauguay où une éclosion de COVID-19 liée au Mile Public House a eu lieu s'est excusé d'avoir organisé cet événement.

Dans un message publié sur la page Facebook Spotted Châteauguay, une jeune femme s'est excusée d'avoir organisé l'événement, qui se serait déroulé le dimanche 28 juin.

« Je suis extrêmement désolé pour tout les parents, enfants et familles, je n'ai pas pris conscience des conséquences avant de faire mon party », a-t-elle exprimé.

L'organisatrice, qui a aussi partagé le message sur son profil, explique qu'une soixantaine d'invités étaient présents.

Même si elle accepte le blâme, elle affirme aussi qu'« en venant à [son] party il fallait prendre conscience des conséquences et pensé au fait qu'on pouvait être infecté ».

Contactée par Narcity, la Direction de santé publique de Montérégie a confirmé que deux fêtes privées étaient en lien avec l'éclosion du resto-bar du Dix30.

« Plusieurs dizaines de personnes ont participé à ces événements puis se sont rassemblés au resto-bar et on a appris par la suite qu'elles étaient atteintes de la COVID », a affirmé Chantal Vallée, agente d'information pour l'organisation.

La jeune fille a d'ailleurs affirmé être en contact avec les autorités sanitaires afin de retracer les personnes présentes à son party.

Le mea culpa a beaucoup fait réagir sur la page, avec près de 600 commentaires et plus de 200 partages.

Plusieurs personnes ont exprimé leur colère face à ce qu'ils jugent irresponsable.

D'autres ont plutôt salué l'organisatrice pour avoir reconnu ses torts publiquement malgré les critiques.

Dans sa publication, il est indiqué à tort que les rassemblements privés de 50 personnes et moins étaient permis.

Selon le Ministère de la Santé et des services sociaux, cette règle s'applique uniquement aux lieux publics.

Dans les résidences, la limite est en effet de dix personnes maximum, provenant de trois ménages différents.


Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter