C'est à l'automne 2019 qu'on apprenait qu'Énola Bédard, participante à la compétition de danse télévisée Révolution, avait eu la chance de danser dans une série de Netflix, où elle interprète une cheerleader. Eh bien, Julie and the Phantoms est sortie ce jeudi 10 septembre et l'artiste de Québec peut être aperçue dans deux épisodes. 

La jeune femme de 19 ans s'est entretenue avec Narcity Québec pour parler de son expérience, mais également pour dévoiler quelques détails à propos de son parcours dans le monde de la danse. 

Énola, qui mise fortement sur les réseaux sociaux pour se faire découvrir, a vu sa stratégie porter fruit après son élimination à Révolution, à l'étape des ballotages.

Après son départ de l'émission, un séjour à Los Angeles lui a permis de prendre part aux auditions pour Julie and the Phantoms.

Un chorégraphe, ayant remarqué son talent grâce à des vidéos sur ses réseaux sociaux, l'a invité et c'est là qu'elle a pu décrocher ce rôle, devant les yeux de nul autre que Kenny Ortega, chorégraphe pour plusieurs vedettes internationales dont Michael Jackson et un des hommes derrière High School Musical.

« J'ai auditionné et ils m'ont vraiment aimé. J'étais allée faire les auditions en fin juin et j'ai reçu une réponse à la fin septembre », mentionne-t-elle.

C'est une semaine après avoir reçu cette réponse qu'elle s'est envolée pour Vancouver, où avait lieu le tournage, retournant de temps à autre à Los Angeles pour poursuivre ses activités dans deux programmes de danse, immaBEAST et KreativMndz Dance Academy.

Après un mois de travail et de pratique, elle a participé à une scène de Julie and the Phantoms. C'est suite à celle-ci qu'elle a eu la chance de retourner sur le plateau de tournage pour faire partie d'une émission supplémentaire : 

« Après ça, ils ont vraiment aimé mon travail. On était peut-être 20 danseurs et ils m'ont redemandé de venir pour l'émission d'après. J'étais vraiment contente, parce que sur les 20 danseurs du premier épisode, ils ont juste gardé quatre danseurs pour rester à l'autre. »

Cette expérience a grandement plu à Énola. Mais l'artiste ne s'est pas arrêtée là et a même profité du confinement pour travailler sur son fanbase et ses réseaux sociaux, dont TikTok. 

Elle a d'ailleurs expliqué en quoi les différentes plateformes Web sont importantes pour elle :

« Souvent les gens ne pensent pas à quel point, les réseaux sociaux, c'est presque ton CV que tu mets là [...] C'est vraiment important, quand on y pense, en tant que danseurs et même artistes, d'avoir de bons réseaux sociaux pour vraiment établir ce que tu fais et tout. »

La vidéo disponible ci-haut, où elle danse aux Galeries de la Capitale de Québec, a récolté plus de 27 millions d'écoutes sur TikTok au moment d'écrire ces quelques lignes. Celle-ci lui a permis de bâtir un auditoire de plus de 960 000 abonnés et d'attirer l'attention de plusieurs, dont un vidéographe de LA nommé Brazil, à qui appartient une entreprise de tutoriels de danse en ligne, Dance Tutorials TV.

Elle avait déjà travaillé avec lui, mais cette fois-ci, elle aura l'occasion d'oeuvrer au sein de cette plateforme d'éducation sur la danse et ainsi, de pouvoir réaliser un de ses rêves et s'installer aux États-Unis. Elle prévoit y déménager dès cette année, en 2020.

Finalement, Énola souhaite transformer l'engouement dont elle profite sur les réseaux sociaux pour monétiser le tout et en faire un boulot.

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications