Lors de l’édition Bali d’Occupation Double, des propos racistes prononcés par des candidates avaient été diffusés lors d’OD la nuit, qui occupaient la plage horaire de minuit à 6 h sur MusiquePlus. Alors que le mouvement #BlackLivesMatter est au cœur de l’actualité suite aux révoltes causées par l’affaire George Floyd aux États-Unis, Élodie d’OD reçoit des messages haineux et elle revient sur sa controverse de 2017.

À l’époque, Joanie Perron et Élodie Routhier avaient toutes deux utilisé le mot qui est, historiquement et jusqu’aujourd’hui, utilisé pour désigner péjorativement les personnes noires.

Lors de l’épisode en question, les participantes disaient se sentir comme des maîtres devant des esclaves alors qu'elles étaient enfermées dans leur villa pendant que les Indonésiens travaillaient sur les terres. Élodie avait alors dit : «Ils travaillent comme des… Le mot "n*****", c’est plate à dire.»

Suite à la forte réaction des téléspectateurs, choqués d’entendre de tels termes à la télévision, la production d’Occupation Double, Julie Snyder, ainsi que les deux femmes, s’étaient excusées publiquement.

Le chroniqueur Fabrice Vil avait même été contacté afin qu’il explique la gravité de la situation aux candidates, soulignant dans un article du Devoir que le « problème avec l’idée du racisme, c’est qu’on l’associe généralement aux actes intentionnels de vilains. […] Le racisme le plus courant est pourtant un phénomène ordinaire qui se manifeste dans nos petits gestes et pensées quotidiens, même quand on a de bonnes intentions ».

Trois ans plus tard, Élodie reçoit des messages haineux par rapport aux propos qu’elle avait tenus à l’émission de téléréalité.

Le 1er juin 2020, elle s’est donc tournée vers les réseaux sociaux pour aborder le sujet. 

Dans la légende accompagnant une vidéo IGTV, elle explique qu’elle reçoit des messages et des appels contenant des menaces et des propos violents :

« Lors de mon passage à Occupation Double il y a quelques années, des propos qui ont été mal interprétés et déformés ont été la source d’une forte réaction sur les réseaux sociaux.

« Aujourd’hui, je reçois des années plus tard des menaces, des messages haineux et des appels qui affectent mon moral et qui portent atteinte à mes droits et à mon image.

« La violence injuste qui fait la une de l’actualité actuellement me choque tout autant que vous. J’invite simplement les gens au respect et à la non-violence malgré leur frustration, qui est comprenable et qui me revolte moi Partager des messages d’amour et non de haine, c’est ce que nous devrions tous faire en ce moment. Je vous aimes.. »

L’influenceuse affirme que suite à ce message, elle va prendre une pause indéterminée des réseaux sociaux.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter