Lorsque la fiction rejoint la réalité : la série chouchou des Québécois District 31 vient de le prouver une fois de plus, alors que l’épisode de ce jeudi 29 octobre mettait en scène de la violence conjugale.

Ce qui peut se passer à l’intérieur d’une résidence reste, bien souvent, à l’intérieur de la résidence.

Toutefois, l’équipe de District 31 a su briser « le quatrième mur » et nous y transporter, en nous menant à la rencontre de Lysanne et de Pascal, ce jeune couple dont l’homme a « pété un plomb » depuis les six derniers mois.

Plot Twist : la sergente-détective Florence Guindon connait le couple et décide de s’en mêler. Sans vouloir divulgâcher personne, tout est bien qui finit bien, mais il y a un coût à tout et le dénouement a fait beaucoup réagir. 

Le débat s’est rapidement allumé sur les différentes publications Facebook de la page District 31

Plusieurs ont vraisemblablement été touchés par l’épisode. Certains téléspectateurs ont ressenti de la pitié envers Pascal, alors qu'il a été trahi selon eux.

« Outch...ça fesse comme fin...J'pensais pas mais la réaction de Pascal me donne pitié de lui », a écrit un fan. 

Par contre, plusieurs ne passent pas par quatre chemins pour faire valoir leur point, alors qu'ils sont en accord avec le sort que les enquêteurs du 31 ont réservé à l'accusé.

Ils rappellent que Pascal, l'homme violent, est entré par effraction chez sa conjointe, l'a agressé sexuellement, couteau à la main, et était armé.

Un téléspectateur a répondu avec sarcasme à un autre usager qui prenait la défense de l'homme. 

Une chose est sûre, c'est que la quotidienne de l'heure ne fait pas que divertir les Québécois, elle engage la discussion et ça fait réagir.  

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications