On apprenait dans les derniers jours que le vaccin Pfizer aux États-Unis était en phase 3 et que le vaccin de Medicago, élaboré au Québec, était en phase 1. Que signifient les différentes phases de développement d'un vaccin?

Normalement, réaliser toutes les phases prend au moins dix ans, mais en période de pandémie, le processus a été accéléré.  

Narcity a tenté d'éclaircir le sujet en s'entretenant entre autres avec Nathalie Charland, directrice des affaires scientifiques et médicales chez Medicago.

Elle nous explique le parcours de vie d'un vaccin, de sa naissance à sa distribution.

La sélection de l'éditeur : Loto-Québec cherche un gagnant de 55 000 000 $ qui est multimillionnaire sans le savoir

3

Phases d'essai

L'entreprise pharmaceutique Médicaments Novateurs Canada explique que, pour les chercheurs, « la première étape consiste à identifier les ingrédients potentiels pour un candidat vaccin ».

Ensuite, lorsque les chercheurs ont effectué des expériences sur des cellules vivantes ou des animaux, le vaccin pourra passer à la première phase de l'essai clinique sur des humains.

Phase 1

Elle implique normalement 20 à 80 personnes d'après Médicaments Novateurs Canada. On observe les effets secondaires et la réponse immunitaire.

Mme Charland explique que la première phase a été testée chez Medicago sur des participants de 18 à 55 ans. 

Phase 2

La directrice des affaires scientifiques et médicales précise ici que cette phase 2 a été réalisée chez Medicago sur des sujets âgés de 18 à 75 ans et plus.

« La phase 2 c’est pour continuer à cumuler des données sur la sécurité du candidat vaccin pour s’assurer que les effets secondaires ne sont pas trop graves pour permettre de vacciner le plus de gens possible.

« C'est aussi pour s’assurer que la recette, la formulation de candidat vaccin qu’on a choisi lors de la phase 1, lorsqu’on avait testé plusieurs formulations, et bien c’est vraiment la bonne. »

Phase 3

Cette dernière phase vise à tester le vaccin sur un grand nombre de personnes, soit plus de 3 000 personnes.

Par exemple, Medicago est à la recherche d' « au moins 30 000 participants à travers le monde dans des régions où le virus va circuler en grande quantité » pour cette dernière phase, précise Mme Charland. 

Si la phase 3 est réussie, le chercheur soumettra ensuite un dossier à Santé Canada et attendra une approbation ainsi que des recommandations avant de pouvoir distribuer le vaccin. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications