C’est en se frayant un chemin au travers d’une bordée de manifestants en colère que le fondateur de Juste pour rire Gilbert Rozon a pu pénétrer le palais de justice de Montréal, ce vendredi.

C’est à coups de « Rozon en prison » que les protestataires présents ont fait savoir leur mécontentement à M. Rozon.

L’ancien dirigeant de la société d’humour se rendait au palais de justice pour la suite de son procès pour viol et attentat à la pudeur. 

La sélection de l'éditeur: Le montant total distribué aux Canadiens pour ces 3 prestations est révélé et c'est énorme


Les manifestants étaient divisés en deux groupes, selon une personne qui était sur place avec qui Narcity s’est entretenu brièvement.

La page Facebook de l’organisation Wake up Calice, qui est derrière cette mobilisation, dénombre près d’une cinquantaine de participants et participantes.

Plusieurs affiches aux messages crus pouvaient être lues parmi les manifestantes sur place, comme « c’est quoi la différence entre un tas de marde et Rozon ? Le tas de marde [ne] viole personne ! »

Rappelons que le procès de Gilbert Rozon s’est amorcé le mois dernier avec, entre autres, le témoignage de la victime présumée.

Aujourd’hui, c’est jour de plaidoirie pour les avocats, dernière étape de ce procès tant attendu. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications