Il est fort probable que la semaine prochaine, en regardant la télévision, en écoutant la radio dans ton auto, ou en scrollant ton feed, une alarme stridente se mette à retentir. Ne sois pas surpris, c'est un essai d'alerte public au Québec

Il n'y a pas matière à s'inquiéter, cette alarme n'est qu'un essai pour s'assurer que le système « Québec En Alerte » fonctionne en cas de réel problème. 

La sélection de l'éditeur : Une tempête avec du verglas et jusqu'à 20 cm de neige s'amène sur le Québec

25 novembre

Test de l'alerte au Québec

Le mercredi 25 novembre sera la date de l'alerte pour le Québec. Vers 13 h 55, tu entendras retentir un signal sonore et tu verras un message de test s'afficher sur ton écran de téléphone, ou de télévision.

En temps normal, ces alertes peuvent servir à avertir d'un feu, d'une catastrophe naturelle, d'un risque biochimique, d'une matière dangereuse, d'enjeux environnementaux, d'une menace terroriste, ou encore d'une crise civile. 

Cela explique l'importance de s'assurer qu'elles fonctionnent.

Tous les téléphones connectés à un réseau LTE devraient recevoir l'alerte. Si tu ne reçois rien, contacte ton fournisseur de services. 

Les alertes se font plutôt rares au Québec. En 2020, on en compte seulement deux, soit pour une alerte Amber et pour une tornade.

L'Ontario est la province canadienne qui en compte le plus annuellement, avec un total de 78 dans la dernière année, d'après le site « En alerte, système d'alerte d'urgence ». 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications