Alors que l'hiver est entamé au Québec, plusieurs ont décidé de s'envoler vers le Sud pour profiter de quelques rayons solaires.

Mais avec les restrictions particulières dictées par l'épidémie mondiale de COVID-19, le gouvernement du Canada rappelle aux citoyens que tout voyage non essentiel devrait être évité.

La sélection de l'éditeur : Rupture pour Cintia et Marjorie d'Occupation Double

Ceux qui ne respectent pas la quarantaine OBLIGATOIRE de 14 jours au retour s’exposent à une amende pouvant s’élever à 750 000 $ / 6 mois de prison.

François-Philippe Champagne

François-Philippe Champagne, ministre canadien des Affaires étrangères, s'est servi de Twitter pour insister sur ce point.

« La Constitution protège le droit des Canadiens d’entrer au Canada ou d'en sortir mais de grâce ÉVITEZ tout voyage NON ESSENTIEL! »

Du même coup, il rappelle également que les voyageurs qui ne respectent pas les règles canadiennes de quarantaine s'exposent à une amende pouvant aller jusqu'à 750 000 $, ou six mois de prison.

Du côté québécois, François Legault avait aussi lancé, dans sa conférence de presse du 22 décembre 2020, que des « mesures très sévères » seraient mises en place pour assurer le respect de la quarantaine.

« Ce n'est pas le temps d'aller dans le Sud », avait-il souligné.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications