Le skieur québécois Mikaël Kingsbury s'est fracturé les vertèbres T4 et T5 du dos lors d'un entraînement en Finlande, forçant une période de repos de quatre à six semaines. L'incident est arrivé en tout début de saison de la Coupe du monde de ski acrobatique de Ruka.

Celui qui avait remporté l'or aux Jeux Olympiques de Pyeongchang de 2018 a subi un mauvais atterrissage lors d'un saut.

C'est la première fois que Mikaël Kingsbury manquera une Coupe du monde depuis le début de sa carrière, a-t-il raconté dans une publication sur son compte Facebook.

La sélection de l'éditeur : Voici les 5 agriculteurs choisis pour trouver l'âme soeur à « L'amour est dans le pré 9 »

Pour la première fois de ma carrière je ne serai pas dans le portillon de départ d’une Coupe du monde. Je me suis...

Publié par Mikaël Kingsbury sur Jeudi 3 décembre 2020

« La bonne nouvelle, c'est que les fractures sont à l'arrière des vertèbres au milieu de ma colonne vertébrale, alors aucun nerf n'a été touché », a aussi expliqué le skieur dans un tweet du 3 décembre.

Mikaël est donc retourné au Québec, et présentement en quarantaine, COVID-19 oblige. Il dit aussi suivre un bon plan d'entraînement pour revenir en force, et sera devant la télé le 5 décembre prochain pour encourager ses coéquipiers.

L'athlète de 28 ans originaire de Sainte-Agathe-des-Monts au Québec devrait rencontrer les journalistes lors d'un point de presse ce jeudi 3 décembre.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications