Les plus hautes instances au Canada ont accepté hier d’entendre la cause de Mike Ward, dans l’affaire Jérémy Gabriel. Voilà que celui-ci réagit positivement à la décision de la Cour suprême.

Le jeune chanteur, reconnu pour avoir chanté pour le pape Benoit XVI en 2006, en a fait l’annonce sur sa page Facebook, soulignant l’importance de permettre à Mike Ward de faire valoir ses points à nouveau.

« J’aurais préféré voir ce dossier clos définitivement. Je souligne, cependant, l’importance de permettre à M. Ward de pouvoir faire valoir ses points à nouveau. »


Jérémy Gabriel, chanteur

L’artiste de 23 ans affirme que la Cour suprême « tranchera finalement » sur la question du « délicat contrepoids à faire » entre la liberté d’expression artistique et le droit à la dignité, écrit-il.

Il a d’ailleurs tenu à réitérer sa « pleine confiance » au travail accompli par la Commission des droits de la Personne de la Jeunesse, qui défend le jeune homme depuis 2012.

Rappelons que Mike Ward avait tenu des propos jugés discriminatoires à l’encontre du jeune chanteur et avait été condamné par la Cour d'appel du Québec à verser 35 000 $ à M. Gabriel et 7 000 $ à sa mère.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications