FR - Nouvelles

44 désinfectants pour les mains ont fait l'objet d'un rappel depuis mars 2021 au Canada

Le gouvernement vient d'en ajouter deux nouveaux à la liste!

44 désinfectants pour les mains ont fait l'objet d'un rappel depuis mars 2021 au Canada

Depuis la pandémie, les désinfectants pour les mains font partie de notre quotidien. Pourtant, certains pourraient présenter des risques pour la santé, c'est pour cela que Santé Canada a indiqué sur son site Internet que 44 gels hydroalcooliques sont sujets à un rappel depuis mars 2021.

Ce 22 octobre, le gouvernement a indiqué par voie de communiqué qu'il a mis-à-jour la liste des désinfectants pour les mains qui pourraient être dangereux pour la santé en ajoutant deux nouveaux produits.

Les lots dc2005np001, db042120, dc2005np002 et db42120 du désinfectant à vaporiser à l'éthanol à 80 % du Canadian National Pharma Group Inc. qui périment en avril 2023 sont concernés, car « la fabrication de ce produit avec de l'éthanol de qualité technique n'est pas autorisée ».

« Les désinfectants pour les mains qui contiennent des qualités inacceptables d'éthanol, des impuretés non divulguées à des niveaux élevés ou des dénaturants dont la vente n'est pas autorisée au Canada n'ont pas fait l'objet d'un examen de sécurité ou d'efficacité », apprend-on sur le site Internet du gouvernement.

Le gel hydroalcoolique Topical Solution avec de l'alcool antiseptique à 80 % de l'entreprise Rock Spirits, qui périme en avril, mai et juin 2022, fait également l'objet d'un rappel, car il « contient des impuretés non divulguées, acétaldéhyde à des niveaux élevés ».

Or, Santé Canada indique sur son site Internet que « les désinfectants pour les mains qui contiennent une impureté non divulguée à des niveaux élevés, l'acétaldéhyde, sont susceptibles d'accroître le risque de cancer. »

Notons que parmi tous les lots rappelés depuis mars 2021, certains pourraient causer des problèmes d'irritation de la peau et des voies respiratoires, de la somnolence, des maux de tête et dans les pires cas, entraîner la mort.

Si tu veux voir toute la liste des 44 désinfectants rappelés par le gouvernement depuis mars, les causes du rappel et les possibles conséquences sur ta santé, c'est juste ici.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La pandémie de COVID-19 n'a pas dit son dernier mot. Après avoir été détecté dans plusieurs pays à travers le monde, le nouveau variant Omicron est maintenant arrivé au Québec.

« On vous confirme que, pour le moment, un premier cas du nouveau variant a été confirmé au Québec ce matin », a mentionné le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, lors d'une conférence de presse ce 29 novembre.

Continuer à lire Show less

Les derniers jours ont été marqués par la propagation d'une nouvelle mutation du virus de la COVID-19 à travers le monde et le Canada ne fait pas exception alors que deux premiers cas du variant Omicron ont été confirmés en Ontario ce dimanche 28 novembre.

Le ministère ontarien de la Santé a déclaré dans un communiqué que les infections ont été signalées à Ottawa chez « des personnes ayant récemment voyagé en provenance du Nigéria ». Les patient.es sont maintenant en isolement et la Santé publique continue de faire le suivi des contacts possiblement exposés au virus à l’échelle locale et provinciale.

Continuer à lire Show less

Après le variant Delta, c'est au tour d'un nouveau variant d'inquiéter. En effet, ce 26 novembre, le gouvernement fédéral a mis en place plusieurs restrictions de voyage pour les ressortissant.es en provenance de sept pays pour limiter la propagation d'Omicron au Canada.

Pourquoi le variant est-il si préoccupant? Est-ce que la vaccination est efficace? Comment est-il contrôlé? Narcity répond à tes plus profonds questionnements.

Continuer à lire Show less

Les voyageurs ayant visité un de ces 7 pays ne peuvent plus entrer au Canada temporairement

« Pour empêcher l'introduction et la propagation de nouveaux variants. »

Le nouveau variant Omicron inquiète. C'est pourquoi, ce 26 novembre, Omar Alghabra, le ministre des Transports au fédéral, a annoncé des nouvelles restrictions de voyage qui seront en vigueur jusqu'au 31 janvier 2022.

Les voyageurs.es qui ont été en Afrique du Sud, au Mozambique, au Botswana, au Zimbabwe, en Namibie, au Lesotho et en Eswatini dans les 14 derniers jours ne peuvent plus entrer au pays.

Continuer à lire Show less