Recherche sur Narcity

Des tests rapides de dépistage contre la COVID-19 font l'objet d'un avis public au Canada

Des dizaines d'appels ont été enregistrées dans des centres antipoison à ce sujet.

Éditrice junior, Narcity Québec
Des tests rapides de dépistage contre la COVID-19 font l'objet d'un avis public au Canada

Depuis décembre 2021, tu peux te procurer des tests rapides de dépistage contre la COVID-19 qui sont distribués en pharmacie. Alors, si tu as une trousse de dépistage chez toi, tu devrais jeter un coup d'œil à l'avis émis par Santé Canada à ce sujet ce 24 février.

« Après une augmentation des signalements aux centres antipoison, Santé Canada informe la population canadienne des risques pouvant être associés à la mauvaise utilisation, à l’ingestion accidentelle ou au déversement sur la peau des solutions contenues dans les trousses de dépistage rapide des antigènes de la COVID-19 », est-il indiqué.

Même si la santé publique du fédéral a déterminé que ces trousses sont sûres et efficaces pour dépister la COVID-19, ce sont les solutions liquides à mettre directement sur le test qui pourraient être dangereuses, car elles contiennent des « conservateurs chimiques tels que l’azoture de sodium et le Proclin, qui peuvent être toxiques en cas d’ingestion ou d’absorption par la peau, notamment chez les enfants et les animaux de compagnie. »

Si le produit est mal manipulé, tu risques une intoxication à l'azote de sodium, qui peut abaisser la tension artérielle, mais aussi au Proclin, qui peut provoquer « des irritations de la peau et des yeux, ainsi que des réactions allergiques. »

Santé Canada a souhaité rassurer les citoyen.nes : « Il est peu probable qu’une ingestion ou une exposition cutanée accidentelle à de très petites quantités de solutions liquides provoque les effets graves associés à des doses plus importantes. Cependant, même de petites quantités peuvent être nuisibles pour les petits enfants et les animaux de compagnie », est-il précisé.

Il est également possible que l'étiquetage et les instructions des trousses de dépistage ne mentionnent pas ces risques associés à une mauvaise utilisation.

« Le présent avis vise à combler cette lacune en matière d’étiquetage et à informer la population canadienne des risques inhérents à la mauvaise utilisation, à l’ingestion accidentelle ou au déversement de solutions de trousses de dépistage rapide d’antigènes », est-il ajouté.

Au total, ce sont environ 50 appels qui ont été enregistrés dans des centres antipoison au Canada concernant l'exposition accidentelle à ces substances chimiques.

« Par mesure de précaution, Santé Canada publie cet avis dans le but d’atténuer les risques associés à une mauvaise utilisation, à une ingestion accidentelle ou à une exposition cutanée. »

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

    Maïlys Kerhoas
    Éditrice junior, Narcity Québec
    Maïlys Kerhoas est assistante éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en nouvelles locales et réside à Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...