Mobile sign in image
Sign in
Voici pourquoi ces deux Canadiens ont passé plus de 1 000 jours emprisonnés en Chine

Après 1 000 jours de détention en Chine, les deux Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor qui affolent la toile depuis près de trois ans, sont de retour au pays, ce 25 septembre.

« L'avion transportant Michael Kovrig et Michael Spavor a quitté l'espace aérien chinois. Après une épreuve extrêmement difficile, ils rentrent chez eux. Merci à chacune des personnes et tous nos partenaires dans le monde qui ont aidé à obtenir leur libération », a fait savoir Justin Trudeau sur Twitter ce 24 septembre. Mais, si tu te demandes pourquoi ces deux citoyens ont été arrêtés et, voici tout ce que tu dois savoir.

Pourquoi ont-ils été en détention aussi longtemps?

C'est en décembre 2018 que tout bascule pour Michael Spavor et Michael Kovrig, lorsqu'un différent politique éclate entre la Chine, les États-Unis et le Canada.

Alors que Meng Wanzhou, la directrice financière de Huawei, venait d'être arrêtée, le 1er décembre 2018, à la demande des États-Unis, pour fraude bancaire, l'homme d'affaires Michael Spavor et l'ancien diplomate Michael Kovrig ont quant à eux été placés en détention en Chine pour espionnage le 13 décembre de la même année.

Spavor était incarcéré au centre de Dandong, près de la frontière de la Corée du Nord, et Kovrig était lui placé dans un établissement de Pékin. Leurs peines duraient depuis plus de trois ans, lorsqu'ils ont été libérés.

Et même si la Chine n'a jamais voulu reconnaître un lien entre ses arrestations, de l'autre côté du Pacifique, les Canadien.nes et les Américain.es trouvaient qu'il y avait corrélation entre ces affaires.

Comment s'est passée leur libération?

Pendant ce temps, les États-Unis demandaient l'extradition pour Meng Wanzhou, la boss de Huawei, qui était alors assignée à résidence à Vancouver.

Il aura fallu attendre août 2021, pour que Michael Spavor ait enfin le droit à un procès dans un tribunal chinois. Il a d'ailleurs été reconnu coupable d'avoir divulgué des secrets d'État et d'espionnage. Il a été condamné à onze ans de prison et expulsé de la Chine.

Le procès de Michael Kovrig s'était lui déroulé en mars dernier et l'accusé devait répondre aux mêmes chefs d'accusation.

Notons qu'en août 2021, le secrétaire d'état américain, Antony Blinken avait apporté son soutien aux Canadiens : « Nous appelons Beijing à immédiatement libérer Michael Spavor et Michael Kovrig, tous deux détenus de manière arbitraire depuis plus de deux ans et demi. Des individus ne sont pas une monnaie d'échange », avait-il tweeté.

Comment s'est passé leur retour au pays?

Il aura fallu attendre que la Cour suprême de la Colombie-Britannique conclue une entente entre Meng Wanzhou et la justice américaine pour que les trois protagonistes obtiennent leur libération.

Justin Trudeau a accueilli les deux hommes avec une grande accolade lors de leurs arrivées à l'aéroport de Calgary, en Alberta, cette matinée du 25 septembre à 8 h.

Michael Kovrig devra encore patienter avant de retrouver sa famille puisqu'il doit prendre un autre vol pour Toronto dans la matinée.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.