Sign in
FR - Nouvelles

Voici les endroits au Québec où il y aura plus de policiers dans les prochaines semaines

Les déplacements entre régions sont toujours déconseillés.

Même si les déplacements entre régions ne seront pas interdits durant les prochaines semaines, François Legault a dit vouloir augmenter la surveillance policière sur les routes du Québec durant les prochaines semaines.

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a confirmé officiellement ce déploiement en point de presse le 17 février.

La sélection de l'éditeur : Les rapprochements entre Lysandre et Claude dans le dortoir dérangent à Big Brother

Il y aura effectivement une présence policière bonifiée [...] du 26 février au 7 mars inclusivement.Geneviève Guilbault

La Sûreté du Québec et les autres corps municipaux seront particulièrement actifs dans les endroits de la province fréquentés par les vacanciers.

« On va demander aux policiers de surveiller de façon spéciale les endroits où il y a beaucoup de tourisme », a dit le premier ministre en conférence de presse mardi dernier.

Selon la ministre Guilbault, les régions comptant beaucoup de lieux de villégiature, de sentiers de motoneige, de parcs et d'activités extérieures seront suivis de près.

Les grandes artères commerciales, les centres d'achats et même les restaurants seront aussi visés par cette mesure.

Cette grande opération devrait durer du vendredi 26 février au dimanche 7 mars inclusivement.

La vice-première ministre explique que ce qui « inquiète beaucoup », ce sont les rassemblements privés et le respect du couvre-feu, en plus des gens qui voudront faire plus d'activités, créant un achalandage.

Elle fait aussi allusion à une surveillance particulière dans les zones orange, qui ont « plus de possibilités d'activités ».

Mme Guilbault a aussi rappelé que « semaine de relâche ne veut pas dire semaine de relâchement ». 

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.