L'achat d'une maison peut être l'investissement d'une vie et lorsqu'il est temps de s'y mettre, l'un des premiers choix à faire est celui d'acheter une maison existante ou de s'embarquer dans une construction. Si tu souhaites te faire construire une maison à ton image, voici tout ce que tu dois savoir avant de débuter.

En passant par le budget, le choix des plans, les imprévus et les détails finaux, il y a beaucoup d'étapes sur lesquelles il est important de s'informer.

La sélection de l'éditeur : La destination d’OD 2021 va être annoncée et les fans pensent avoir deviné l'endroit

Narcity a donc contacté deux professionnels du milieu pour en apprendre plus : Alexandre Leblanc des Constructions A.S Leblanc ainsi que le courtier hypothécaire Alexandre Chaput.

Quels sont les différents projets de construction?

Tout d'abord, il est important de faire une nuance entre une autoconstruction et un projet clé en main avec un entrepreneur.

Dans le cas d'une autoconstruction, les propriétaires sont responsables de récolter l'ensemble des soumissions nécessaires au projet, telles que les matériaux, la main-d'oeuvre et les autres services.

« Ils doivent aller chercher tous les coûts pour qu’on puisse budgéter la maison. C’est à partir de là qu’on va pouvoir créer la mise de fonds minimum qui va être de 5 % du coût de projet », décrit Alexandre Chaput.

Lorsque c'est un entrepreneur en construction qui bâtit la demeure, c'est plutôt lui qui fera un contrat préliminaire, un peu comme une offre d'achat, avec les plans de l'endroit et un budget déjà détaillé.

Dans plusieurs cas, les projets clé en main sont bâtis à l'intérieur de quartiers qui appartiennent aux entrepreneurs, ils ont donc déjà pu évaluer les terrains sur place.

Autrement, il est également possible de faire un mélange des deux concepts : soit d'acheter un terrain et de le vendre à un gestionnaire pour ensuite le racheter en tant que projet clé en main.

Par où commencer?

La première étape est de trouver l'emplacement qui te convient le mieux, que ce soit la région, la ville ou le quartier.

« Il faut bien connaître le marché, savoir la valeur d’une maison, connaître la valeur des terrains et être prêt à débourser ou avancer des sous pour avancer dans le projet », conseille l'entrepreneur général.

Pour une autoconstruction, d'après les explications d'Alexandre Leblanc, il faut trouver un terrain qui nous intéresse et entreprendre les démarches auprès de la ville pour voir s'il est bâtissable.

Après, c'est le temps de faire un budget détaillé, choisir un plan qui représente le projet que tu imagines, que ce soit un plan trouvé en ligne ou fait sur mesure par un professionnel, et récolter les soumissions nécessaires pour que la banque évalue le coût de la construction.

Lorsqu'il s'agit d'un projet clé en main, il faut que tu choisisses l’entrepreneur qui répond à tes besoins, offre des choix qui répondent à tes goûts et avec qui tu pourras tisser un lien de confiance.

Autrement, les démarches au niveau de l'évaluation du terrain et du budget sont souvent déjà complétées par le gestionnaire puisqu'ils ont déjà des emplacements réservés à leurs constructions.

Il ne reste donc plus qu'à sélectionner les matériaux, comme le plancher et les comptoirs, qu'on préfère pour personnaliser la place.

Comment gérer son budget?

Le courtier hypothécaire a décrit que, peu importe la nature du projet, il faut un 5 % du coût total en mise de fonds.

Pour connaître le budget qui peut être accordé aux futurs propriétaires, il est fortement conseillé de rencontrer un spécialiste afin qu'il calcule les revenus versus les dettes et détermine le montant qui peut être accordé.

Généralement, quand on parle d'une autoconstruction, les institutions exigent un 10 % supplémentaire du prix total en argent comptant, afin de pouvoir devancer le coût des étapes :

« Les clients doivent avancer. Admettons qu'ils bâtissent les fondations, les clients vont payer pour les fondations et après la banque va rembourser une fois que les fondations vont avoir été bâties. »

Quand il s'agit d'une autoconstruction, la banque peut faire jusqu’à six remboursements aux propriétaires, après qu'ils aient avancé les coûts, au cours des différents paliers de la construction.

Avec un entrepreneur, les clients et la banque peuvent payer en un seul versement à la fin de la construction.

Pourquoi se faire construire plutôt qu’acheter?

L'avantage dans les deux types de projets, c'est que ça te permet de créer une maison qui sera exactement à ton image, contrairement à une propriété déjà bâtie, selon Alexandre Leblanc.

D'après l'entrepreneur général en construction, un des gros avantages d'une autoconstruction, c'est de sauver de l'argent sur la taxe de bienvenue. Lorsqu'on devient propriétaire, on doit payer une taxe applicable sur la valeur du terrain.

Puisqu'aucune propriété n'est installée sur le terrain acheté, la valeur est beaucoup moins grande que si la maison y est déjà installée.

Du côté d'un achat clé en main, les coûts surprises sont souvent moins probables comparé à une autoconstruction, même s'il est toujours important d'avoir un certain coussin pour couvrir les possibles imprévus.

La construction d'une propriété est un projet d'envergure, mais ça permet d'avoir un endroit 100 % créé et mis sur pied pour soi.