Sign in
FR - Nouvelles

L'UQAM réclame 125 000$ à l'étudiante qui a montré sa poitrine sur sa photo de finissante

Voici les derniers développements dans l'histoire.

Hélène Boudreau, une étudiante en arts visuels, a fait pas mal jaser dernièrement après avoir publié en ligne ses photos de finissante montrant sa poitrine. On apprend ce mercredi 31 mars qu'elle a fait appel à un avocat après avoir reçu une injonction de l'UQAM réclamant 125 000$.

Me Jason S. Novak, l'avocat d'Hélène Boudreau a confirmé à Narcity qu'il prenait en charge le dossier de sa cliente auprès du cabinet montréalais Spiegel Sohmer.

La sélection de l'éditeur : Un candidat se fera «flusher» à L'Amour est dans le pré et voici quelques indices (VIDÉO)

Des photos controversées qui deviennent virales

En février dernier, Hélène Boudreau publie sur Instagram une photo d'elle où elle montrait sa poitrine en relevant sa toge de finissante. 

Selon les propos de Raymond Doray avocat de l'UQAM, rapportés par le quotidien La Presse, une autre photo d'elle dénudée aurait été publiée avec le logo de l'UQAM reconnaissable. 

Le vice-recteur à la vie académique de l'UQAM, Jean-Christian Pleau, aurait demandé le 2 mars à l'étudiante de retirer les photos d'ici deux jours, ce qu'elle aurait fait uniquement sur Instagram, mais pas sur ses autres réseaux comme Facebook et Twitter.

Une autre photo aurait été publiée le 12 mars par Hélène Boudreau, où elle aurait fait un doigt d'honneur, dénudée devant le logo et une publicité de l'université.

Les photos deviennent rapidement virales. Deux mises en demeure s'en sont suivies au courant du mois de mars. 

Ces derniers jours, l'étudiante aurait à nouveau publié sur un autre compte la première photo en question en la modifiant : l'UQAM aurait été remplacé par UCÙM et le mot Promotion par Pornstar.

Le compte a été supprimé ce 30 mars.

La réaction de l'UQAM

« Il n’y a pas de doute que l’utilisation du nom et du sigle de l’UQAM […] vise à donner une valeur ajoutée à son commerce en ligne de photos indécentes ou pornographiques », aurait expliqué Raymond Doray, l'avocat de l'Université, à La Presse.

Hélène Boudreau compte 96 900 abonnés sur Instagram et a un compte OnlyFans, pouvant lui générer des revenus.

L'UQAM demande 100 000 $ pour atteinte à sa réputation et 25 000 $ pour dommages punitifs.

L'étudiante devrait être bachelière d'ici la mi-avril, selon son compte Instagram.

La réaction de l'étudiante

Le 9 février, Hélène Boudreau annonçait sur son compte Instagram être très fière de son parcours et partageait avec ses abonnés son état d'esprit.

« L’université et mon bacc m’ont appris bien des choses, mais la plus grande est celle que la vie ne se passe jamais JAMAIS comme on l'espère. Il faut savoir persévérer et surtout ajuster ses voiles. J’ai commencé comme enseignante, j’ai fini tattoueuse et par la suite porn star! Il n’y a pas de haut métier et de sous métier. » 

Hélène Boudreau et son avocat n'ont pas souhaité commenter le dossier, lors de notre demande envoyée ce mercredi.

« Nos actes de procédures seront déposés au dossier de la Cour d'ici la fin de journée », a indiqué Me Novak à Narcity.

En story partagée sur Instagram le 18 avril, Alanis Desilets a dénoncé un commentaire fait par une internaute sur son corps.

La future maman, qui a annoncé être enceinte en mars, a montré une capture d'écran d'un commentaire disant « [Elle] va finir obèse », reçu suite à une story d'elle mangeant un biscuit.  

Continuer à lire Show less

Notre belle planète regorge de destinations merveilleuses à visiter. Sur tous les continents, plusieurs pays méritent de figurer sur ta liste de voyages futurs. On t'en présente neuf qui t'émerveilleront et te donneront envie de plier bagage. 

On dit souvent que « les voyages forment la jeunesse ». Et avec raison! Ces périples permettent de découvrir des cultures différentes et de faire des rencontres qui marqueront ta vie à tout jamais. 

Continuer à lire Show less

Le soleil est au rendez-vous, c'est le temps de changer de tête! Les tendances capillaires de l'été sont quelque peu différentes des autres saisons : les couleurs plus naturelles et les coupes de cheveux plus légères sont à l'honneur. 

On a discuté avec Catia Corr, copropriétaire du populaire salon Le Artof à Montréal. Elle s'occupe entre autres des cheveux de Claudia Tihan, Marina Bastarache, et Noémie Lacerte.

Continuer à lire Show less

Une enquête est ouverte pour trouver qui a publié la photo du député québécois nu sur Zoom

« Il s'agit d'un acte cruel, mesquin et potentiellement criminel. »

La fameuse photo du politicien William Amos nu sur Zoom qui a fuité sur Twitter et dans les médias, le 13 avril, a mené le leader du gouvernement, Pablo Rodriguez, à demander une enquête approfondie à la Chambre des communes pour le cas de son collègue de Pontiac.

Le député William Amos a lui aussi mentionné dans une publication Facebook qu'il s'attendait à une enquête, puisque la photo a été partagée « sans [son] consentement ».

Continuer à lire Show less