Mobile sign in image
Sign in
FR - Nouvelles

François Legault se prononce sur la situation des itinérants lors du couvre-feu au Québec

« C'est pas normal que quelqu'un meure dans une toilette chimique... »
François Legault se prononce sur la situation des itinérants lors du couvre-feu au Québec

Durant la conférence de presse de François Legault le 21 janvier, le premier ministre a tenu à revenir sur le décès de Raphaël André, un itinérant innu retrouvé décédé dans une toilette chimique de Montréal, le 17 janvier dernier.

Il dit avoir été affecté par son décès, et déplore que la discussion sur l'itinérance au Québec divise « les bons et les méchants ».

La sélection de l'éditeur : François Legault rappelle aux Québécois qu’«on ne peut pas tout rouvrir» le mois prochain

C'est pas normal, dans une société riche comme la nôtre, que quelqu'un meurt dans une toilette chimique [...].François Legault

M. André se serait retrouvé dehors durant le couvre-feu, à 21 h 30, parce que le refuge qu'il fréquentait, La Porte Ouverte, a récemment dû fermer en raison d’éclosions de COVID-19 dans les dernières semaines, pour ensuite rouvrir seulement de jour depuis le 11 janvier dernier.

Selon des directives de la santé publique, le centre d'accueil était dans l'obligation de fermer la nuit. 

Il se serait réfugié dans une toilette chimique tout près.

Après coup, plusieurs personnes, dont la co-porte-parole de Québec Solidaire, Manon Massé, ont dénoncé la situation des sans-abris du Québec en situation de pandémie.

Après avoir offert ses condoléances à la famille, M. Legault a souligné le travail des policiers durant le couvre-feu, et assure que ces derniers « ne s'amusent pas à donner des contraventions aux itinérants pour rien ».

François Legault a aussi admis qu'il y « a du travail à faire pour qu'ils [la communauté innue] soient traités de la même façon que tous les citoyens ».

Il conclut sur le sujet en disant que le gouvernement souhaite venir en aide aux personnes en situation d'itinérance, et qualifie le sujet de « complexe ».

Il ajoute que son devoir, en tant que premier ministre, reste de faire appliquer des mesures « comme le couvre-feu, qui sauve des vies ».

Ça va bouger au Salon bleu ce 19 octobre. François Legault, le premier ministre du Québec, va faire un discours d'ouverture pour la deuxième session parlementaire de la 42e législature et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il prévoit d'annoncer de grands changements pour la Belle Province.

« Dans les prochaines heures, je vais prononcer ce qu'on appelle un discours d'ouverture. On va lancer une nouvelle session parlementaire, on va finir de remplir nos engagements, mais on va aussi lancer des grands chantiers de changement », a indiqué le premier ministre, dans une courte vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, ce 18 octobre.

Continuer à lire Show less

« Le pire est derrière nous » indique François Legault à propos de la pandémie au Québec

« On a réussi à éviter une quatrième vague de grande ampleur ».

Après plusieurs années de pandémie au Québec, François Legault, le premier ministre du Québec, souvent critiqué pour sa gestion de la crise, s'est adressé aux Québécois.es pour leur dire que « le pire » est passé.

« La bonne nouvelle, c'est qu'on est vraiment en train de se sortir du pire de la pandémie », a indiqué François Legault, ce 16 octobre, dans une publication Facebook, avant d'énumérer les mesures mises en place par le gouvernement pour gérer la crise sanitaire comme la vaccination de 90 % de la population des 12 ans et plus.

Continuer à lire Show less

Legault publie un message sur la santé mentale au Québec et pour certains ça ne passe pas

« Ça prend du courage pour demander de l'aide, mais ça fait toute la différence. »

Ce 10 octobre, c'est la Journée mondiale de la santé mentale. Pour l'occasion, François Legault s'est adressé aux Québécois.es et ses propos ont provoqué l'indignation chez certaines personnes.

« La santé mentale, ça a trop longtemps été l'angle mort de notre système de santé au Québec. On est déterminé à changer les choses. C'est aussi important que la santé physique. On a déjà investi beaucoup pour faciliter l'accès à des services psychologiques, et on va continuer le travail », a indiqué le premier ministre dans sa publication Facebook.

Continuer à lire Show less

Legault revient sur ses propos qui ont fait réagir sur le férié du 30 septembre au Québec

Il avait indiqué en mêlée de presse que le Québec avait « besoin de plus de productivité ».

Pour faire honneur à la Journée nationale de commémoration pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées qui a lieu ce 4 octobre, François Legault a adressé un message poignant aux Québécois.es concernant le racisme envers les Autochtones. Il est également revenu sur ses propos concernant la Journée de la vérité et de la réconciliation, survenus ce 30 septembre.

« Je suis bien conscient qu'à l'Assemblée nationale, la semaine dernière, on n'a pas envoyé le message de compassion et de solidarité que la situation exige de nous », a amorcé le premier ministre sur sa page Facebook, alors qu'il s'était prononcé contre le jour férié du 30 septembre et avait indiqué en mêlée de presse que le Québec avait « besoin de plus de productivité ».

Continuer à lire Show less