Sign in
JO Tokyo 2020: La cérémonie d'ouverture n'était pas accessible à tous

Bien que la délégation canadienne aux Jeux olympiques de Tokyo compte 371 athlètes, sa plus imposante en près de 40 ans, les fin.es observateur.trices auront remarqué qu'iels n'étaient qu'une trentaine lors de la cérémonie d'ouverture, ce vendredi 23 juillet. Eh bien, tout s'explique.

Ce sont 28 Canadiens et Canadiennes qui ont défilé, derrière les porte-drapeaux Miranda Ayim et Nathan Hirayama, au Stade olympique de Tokyo.

« En raison des règles sur l'arrivée au Village olympique décrites dans les documents Playbooks des Jeux de Tokyo 2020, les athlètes arriveront au Village seulement cinq jours avant le début de leurs épreuves. Cela signifie qu'il y a moins d'athlètes dans le Village et que la plupart d'entre eux sont sur le point de se mettre en action », a mentionné par communiqué le chef du Sport du Comité olympique canadien (COC), Eric Myles.

Certains athlètes de l'unifolié ont décidé d'organiser leur propre cérémonie d'ouverture et elles sont quelque peu différentes, puisqu'iels sont, dans certains cas, en camp d'entraînement.

Puisque les JO ne se tiennent pas seulement à Tokyo, plusieurs groupes d'athlètes canadien.nes et d'autres nations se retrouvent un peu partout au Japon.

C'est le cas de l'équipe féminine de soccer du Canada, qui se trouve actuellement à Sapporo, en attente de leur second match.

Pendant que les athlètes présent.es au Stade olympique restent debout ou s'assoient sur le sol, l'équipe canadienne d'athlétisme, elle, se prélasse devant la télévision sur leurs chaises.

Il n'y avait pas que les athlètes d'absent.es qui ont frappé l'imaginaire, lors de cette cérémonie d'ouverture spéciale, en raison de la COVID-19. L'absence de foule, sauf quelques dignitaires, s'est fait remarquer.

D'autres ont aussi observé que les pays n'entraient pas dans le stade en ordre alphabétique. En fait, ils le font, mais selon l'alphabet japonais!

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Aux grands maux, les grands remèdes! Ou plutôt dans ce cas-ci : Aux grands maux, les grands chèques. Le gouvernement du Québec a voulu faire « une petite révolution dans la gestion du réseau de la santé » en annonçant des bonis de 12 000 $ à 18 000 $ pour les infirmières à temps plein de la province.

« Ce qu'on a essayé de faire, c'est de penser en dehors de la boîte [...] je dirais même en dehors de la bureaucratie et des anciennes façons de faire », a lancé le premier ministre François Legault, en conférence de presse ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less

Les écoles primaires de ces 10 régions au Québec auront des tests de dépistage rapide

Si l'enfant est testé positif à la COVID-19, il sera isolé en attendant ses parents.

La rentrée scolaire au Québec est entamée et 1 600 établissements scolaires supplémentaires dans dix régions du Québec vont pouvoir utiliser des tests de dépistage rapide pour les élèves qui auraient potentiellement développé.es des symptômes qui s'apparentent à ceux de la COVID-19 au cours d'une journée d'école.

Ce sont près de 155 000 tests qui ont été déployés dans les écoles primaires. Notons que des tests sont déjà disponibles depuis le lundi 13 septembre dans quatre quartiers du Grand Montréal : Saint-Michel, Parc-Extension, Montréal-Nord et Chomedey.

Continuer à lire Show less

Voici quand les restrictions de voyage seront levées au Canada

Bientôt la fin du test PCR pour rentrer au pays?

La réouverture des frontières canadiennes aux touristes internationaux a eu lieu ce 7 septembre et les nouvelles mesures de voyage pour poser le pied au pays sont assez strictes. Ce dimanche 19 septembre, Santé Canada a indiqué que ces restrictions seront en vigueur pendant encore plusieurs longues semaines alors voici quoi savoir si tu veux prendre l'avion.

« Les restrictions aux frontières canadiennes et les conditions d'entrée au Canada en vigueur actuellement le resteront jusqu'au 21 novembre 2021», a indiqué le gouvernement sur Twitter.

Continuer à lire Show less

Le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre et la période de 15 jours pour laisser les Québécois.es s'adapter à cette nouvelle mesure est bel et bien révolue. Pour s'assurer que le code QR est demandé et utilisé dans les lieux réglementés, les services de police du Québec participeront à « l'Opération Passeport » jusqu'au 1er novembre partout dans la Belle Province.

Les policier.es seront donc présent.es sur les lieux où le passeport vaccinal est de rigueur, en civil ou en uniforme, afin d'opérer des inspections auprès des commerçant.es, mais aussi auprès de la clientèle, est-il indiqué dans un communiqué de la ville du Service de Police de la Ville de Lévis du 17 septembre.

Continuer à lire Show less