Sign in
FR - Nouvelles

Des proprios de bars du Québec réclament le retour du karaoké au Dr Arruda

T'es pas tout seul à t'ennuyer de chanter du Céline à tue-tête.

Karaoké au Québec : Des proprios de bars réclament sont retour

Bohemian Rhapsody, On ne change pas, Embarque ma belle : qui ne s'ennuie pas de chanter ses bons vieux classiques musicaux lors d'une soirée karaoké? Or, des propriétaires de bars du Québec souhaitent son retour, puisqu'il n'est toujours pas permis de chanter au sein de ces établissements.

C'est ce que réclame la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec (CPBBTQ), dans une lettre envoyée au directeur de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, datée du 29 juillet dernier et dont Narcity a pu obtenir une copie.

« Bien que toutes [les] mesures imposées à notre industrie étaient justifiées, elles ont entraîné des conséquences importantes sur la santé financière de nos entreprises », écrit Renaud Poulin, président-directeur général de la CPBBTQ. « Cependant, l'interdiction des soirées de karaoké n'a plus raison d'être. »

La CPBBTQ propose d'ailleurs des mesures sanitaires à mettre en place dans les différents établissements offrant du karaoké :

  • Un plexiglas installé entre la scène et la salle;
  • La scène est à une distance de trois mètres des premières tables;
  • Un écran à plus de trois mètres de la scène;
  • Un seul participant à la fois sur la scène, donc aucun groupe;
  • La désinfection du micro entre chaque chanteur.euse, en plus d'un couvre-micro jetable pour chacun.e des participant.es;
  • Les clients demeurent assis à leur place jusqu'au moment où leur nom est appelé pour monter sur scène.

Dans la lettre, la Corporation souligne toutefois ne pas vouloir minimiser « tout le travail » que la santé publique a mené dans la dernière année, affirmant en être reconnaissant.

« Aujourd'hui, la situation n'est plus celle de l'an passé ce qui vous a permis d'apporter certains assouplissements », peut-on lire alors que la CPBBTQ avoue que le karaoké a « mauvaise presse » depuis ce qui s'est passé avec le Bar Kirouac l'été dernier.

Que répond le gouvernement?

Le ministère de la Santé et des Services sociaux affirme comprendre que les propriétaires de bars ont hâte à un retour à la normale de leurs activités.

« Pour l'instant, tenant compte de la situation épidémiologique ainsi que la présence du variant Delta au Québec, il n'est pas prévu de modifier les règles en vigueur ni de s'avancer sur une date », a répondu le ministère par courriel à Narcity.

Il rappelle que les études épidémiologiques menées par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) sont d'ailleurs « claires » et confirme que le chant favorise le processus de transmission du SRAS-CoV-2.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Des cubes de poulet pourraient te rendre très malade ou te tuer et voici quoi savoir

Les adeptes de la salade César vont devoir être vigilants.

Les adeptes de la salade César vont devoir être vigilant.es puisque l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), a donné plus d'informations ce 18 septembre sur un avis de rappel émis ce 10 septembre, concernant les « cubes de poulet tout blanc entièrement cuits surgelés » de la marque Silver Maple produits par Erie Meat Products Ltdm en raison de la possible présence de la bactérie Listeria monocytogenes.

C'est le format de 4,54 kg qui comprend deux sachets de 2,27 kg a consommé avant le 28 avril 2022 qui a été retiré de la vente un peu partout au pays, que ce soit en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, en Ontario, en Saskatchewan ou au Québec.

Continuer à lire Show less

Le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre et la période de 15 jours pour laisser les Québécois.es s'adapter à cette nouvelle mesure est bel et bien révolue. Pour s'assurer que le code QR est demandé et utilisé dans les lieux réglementés, les services de police du Québec participeront à « l'Opération Passeport » jusqu'au 1er novembre partout dans la Belle Province.

Les policier.es seront donc présent.es sur les lieux où le passeport vaccinal est de rigueur, en civil ou en uniforme, afin d'opérer des inspections auprès des commerçant.es, mais aussi auprès de la clientèle, est-il indiqué dans un communiqué de la ville du Service de Police de la Ville de Lévis du 17 septembre.

Continuer à lire Show less

Les établissements du Québec où le passeport vaccinal est obligatoire ont pu se pratiquer à user la nouvelle plateforme depuis le 1er septembre dernier et les client.es s'y sont aussi accommodé.es. En revanche, l'heure n'est plus à la plaisanterie, car les amendes débutent cette semaine contre les récalcitrant.es aux fausses preuves de vaccination.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a mentionné à Narcity lors du lancement du passeport vaccinal que des amendes se situant entre 1 000 $ et 6 000 $ selon l'infraction seront en vigueur dès mercredi 15 septembre prochain, précisant que ce sont les mêmes montants pour le non-respect de toutes les autres mesures sanitaires depuis le début de la pandémie.

Continuer à lire Show less

La quatrième vague de COVID-19 se confirme au jour le jour au Québec, alors que les autorités sanitaires rapportent quotidiennement des chiffres élevés. Dans les dernières 24 heures, 879 nouvelles infections ont été dénombrées et certaines régions sont plus touchées que d'autres.

C'est ce qui ressort des plus récentes données ouvertes du ministère de la Santé et des Services sociaux publiées ce vendredi 10 septembre. Trois régions sont particulièrement frappées et elles sont toutes dans la région métropolitaine, soit Montréal, Laval et la Montérégie.

Continuer à lire Show less