Ce film inspiré de l'histoire d'Aurore Gagnon te rappellera « Paranormal Activity »

À l'affiche le 24 juillet prochain.
La malédiction d'Aurore Gagnon: un film américain s'inspirant du martyre d'Aurore
Cult Cinema, LLC | IMDb , Cult Cinema, LLC | IMDb

La tragique histoire d'Aurore Gagnon, l'enfant martyre, aura marqué le Québec à jamais. En février dernier, c'était le centième anniversaire du décès de cette figure québécoise de la violence faite aux enfants. La triste histoire de son décès aura inspiré une idée de drame d'horreur au cinéaste américain Mehran Torgoley. La malédiction d’Aurore Gagnon est un long métrage qui revisite l'histoire véridique d'Aurore et qui rappelle les films à succès Le Projet Blair et Activité Paranormale. 

Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.

L'histoire prend place 100 ans après la mort d'Aurore, le 12 février 1920, et met en scène une équipe de cinéastes américains ayant déniché une clé USB dans les coins sombres du Web qui se rendent au Québec afin de découvrir les dessous de l'histoire et d'en faire leur propre adaptation cinématographique.

Cette expédition prendra rapidement une tournure sinistre lors d’une séance paranormale où ils tenteront de communiquer avec l'esprit d'Aurore. 

Filmé selon le procédé du found footage, les scènes du premier long métrage du cinéaste ont été filmées au Québec.

Comme dans LeProjet Blair et Activité Paranormale, le réalisateur reprend des bandes vidéo ou des pellicules impressionnées afin de les intégrer à son film et de lui donner une dimension réelle qui dépasse la fiction. 

Nous verrons donc le village de Fortierville, le mémorial en l'honneur d'Aurore et de nombreuses photos ou vidéos rappelant la vie de l'enfant martyre dans ce film qui mêle la fiction à la réalité. 

La bande-annonce a été dévoilée plus tôt cette semaine et le film prendra l'affiche au Canada le 24 juillet prochain.

Il s’agit du premier long métrage de Mehran Torgoley, dont le plus récent court métrage, Committed, a été récompensé dans plusieurs festivals en 2014.

La triste histoire d'Aurore avait d'ailleurs inspiré deux films faits par des réalisateurs québécois, soit La Petite Aurore, l'enfant martyre, en 1952 et Aurore, en 2005.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...