LDT revient sur sa « décision difficile » de renoncer à la NFL en 2020 pour aider en CHSLD

À peine arrivé dans la grosse pomme, alors qu'il vient d'être échangé des Chiefs de Kansas City aux Jets de New York, Laurent Duvernay-Tardif s'est adressé aux médias, ce 3 novembre, pour commenter ce changement d'équipe qui survient après un retour difficile au jeu en 2021.

Le joueur de football est d'ailleurs revenu sur son choix de renoncer à sa saison 2020 dans la National Football League (NFL) pour travailler en CHSLD au Québec, et il avoue que cela n'a pas été une décision facile.

« Après le SuperBowl, la pandémie a commencé et je me suis porté volontaire pour aider dans un centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) », a-t-il expliqué. « Je faisais partie du mouvement de travailleurs de la santé qui sont retournés prêter main forte en première ligne. »

C'est pendant son expérience dans le réseau de la santé qu'il a ensuite décidé de rester et de mettre sur pause sa carrière de footballeur. « Après avoir vu ce que j'ai vu, j'ai senti que mon rôle en 2020 était de continuer mon travail là et j'ai décidé de me retirer. »

Laurent Duvernay-Tardif ne s'en cache pas : « C'était une décision difficile. »

Il ajoute cependant qu'« après avoir vu tous les sacrifices que les professionnels de la santé ont faits et font encore aujourd'hui, ça avait juste plus de sens pour moi de rester au Québec pour travailler et tenter d'aider mes patients au mieux de mes capacités ».

À présent, le sportif est prêt à retourner sur le terrain et à faire sa place dans l'alignement des Jets en tant que garde.

« Je suis très excité d'être ici. [...] Je me sens en grande forme, sûrement parce que je n'ai pas joué l'an dernier justement et je veux utiliser ça à mon avantage [...] pour essayer de gagner ma place », a-t-il affirmé.

Le garde des Chiefs et champion du Super Bowl, Laurent Duvernay-Tardif a annoncé sur Twitter ce 2 novembre qu'il quittait son équipe de Kansas City, alors qu'il a été échangé aux Jets de New York.

« Les mots ne peuvent décrire la gratitude que je ressens pour l'organisation des Chiefs de Kansas City. Ils m'ont permis de réaliser mon rêve en me repêchant en 2014. Merci à l'entraîneur Reid qui a cru en moi et m'a appuyé tout au long de ma carrière à vivre mes deux passions, l'école de médecine et le football professionnel. Gagner le Super Bowl avec cette équipe sera toujours un des moments dont je suis le plus fier », a écrit l'athlète sur son compte Twitter.

Continuer à lire Show less

Plusieurs Québécois.es étaient concerné.es par la perte d'emplois durant la pandémie, mais il semblerait que le marché du travail au Québec s'améliore puisque 99,6 % des emplois perdus ont été récupérés au troisième trimestre 2021.

Le taux de chômage est actuellement à 5,9 % alors qu'en 2018 et 2019, il se maintenait entre 5 % et 5,5 %, selon le nouveau rapport de l'Institut de la statistique du Québec, Comment évolue la participation au marché du travail en temps de pandémie au Québec et ailleurs au Canada?, publié ce 27 octobre.

Continuer à lire Show less

Est-ce plus difficile d'être père pendant la pandémie? C'est une question soulevée par une nouvelle étude menée par le sociologue Jacques Roy, chercheur au Pôle d'expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes (PERSBEH) qui rapporte que les pères de 18 à 34 ans auraient été particulièrement touchés par la crise sanitaire.

Cette analyse a été réalisée grâce à un sondage effectué auprès de 2 740 hommes québécois, dont 622 pères, en janvier 2021, soit au moment de la deuxième vague de la pandémie.

Continuer à lire Show less

« Le pire est derrière nous » indique François Legault à propos de la pandémie au Québec

« On a réussi à éviter une quatrième vague de grande ampleur ».

Après plusieurs années de pandémie au Québec, François Legault, le premier ministre du Québec, souvent critiqué pour sa gestion de la crise, s'est adressé aux Québécois.es pour leur dire que « le pire » est passé.

« La bonne nouvelle, c'est qu'on est vraiment en train de se sortir du pire de la pandémie », a indiqué François Legault, ce 16 octobre, dans une publication Facebook, avant d'énumérer les mesures mises en place par le gouvernement pour gérer la crise sanitaire comme la vaccination de 90 % de la population des 12 ans et plus.

Continuer à lire Show less