Le top 10 des meilleures villes au monde où étudier est dévoilé et il y en a 2 au Québec

Chaque année, la Belle Province attire des milliers de jeunes du monde entier dans ses universités. Et d'après une étude de la firme anglaise Studee, un site Web qui permet aux étudiant.es internationaux.ales de postuler facilement dans des universités à l'étranger, ces deux villes québécoises font partie des meilleures villes pour étudier au monde.

C'est la capitale nationale, soit la ville de Québec, qui arrive en quatrième position du classement derrière Tokyo, Melbourne et Séoul, ce qui en fait un lieu de prédilection en Amérique du Nord. Si elle obtient sa place dans le top cinq, c'est pour son prix du loyer moyen de 501£ soit 860 $ CA, avec un coût de la vie qui avoisine les 610£ soit 1 046 $ CA.

En cinquième position se trouve la ville d'Adélaïde en Australie, suivie de très près, au sixième rang par Montréal. Pour étudier dans la métropole, il faudra donc prévoir un budget moyen de 737.69£ pour le loyer, soit 1 265 $ CA sans omettre que le coût de la vie est calculé aux alentours de 635£ soit 1 090 $, ce qui fait quelques billets de plus qu'à Québec.

Mention spéciale pour les deux villes canadiennes qui ont obtenu 91/100 dans la catégorie liberté d'expression. Ces notes sont les plus élevées du classement parmi les 10 villes représentées.

Notons également que les deux autres villes d'Amérique du Nord du classement sont Houston et Pittsburgh aux États-Unis. Les deux villes ont obtenu respectivement le huitième et dixième rang.

Les prix annoncés en dollars canadiens pourraient changer en fonction du taux de change, et sont indiqués au taux affiché au moment d'écrire ses lignes.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Tu vas pouvoir étudier au Québec sans avoir à t'endetter puisque des bourses avantageuses viennent d'être mises en place. Ce 25 novembre, le ministre des Finances, Eric Girard, a annoncé que le gouvernement allait investir 10,7 milliards de dollars d'ici cinq ans pour aider les Québécois.es à faire face au coût de la vie et contrer la pénurie de main-d'œuvre.

Dans cette enveloppe, 2,9 milliards de dollars vont être investis pour « former, requalifier et attirer des travailleurs » dans ces six domaines : la santé et les services sociaux, l'éducation, les services de garde éducatifs à l'enfance, le génie, les technologies de l'information et la construction.

Continuer à lire Show less