Bien que le télétravail puisse se faire de n'importe où pourvu qu'il y ait du Wi-Fi, il y a des endroits qui sont mieux que d'autres. Le magazine PC a d'ailleurs révélé sa liste des « meilleures villes pour le télétravail en 2021 » en Amérique du Nord et deux villes du Québec se sont classées dans le top 10. 

Saint-Zotique et Baie-Saint-Paul figurent parmi les 60 villes aux États-Unis et au Canada qui se sont démarquées pour leurs « habitations abordables, leur connexion internet rapide avec des prix raisonnables et leur mode de vie adapté au télétravail ». 

La sélection de l'éditeur : Une discussion contre le plan de Lysandre entre Kim et Claude à Big Brother 7/7 fait jaser

Les maisons et propriétés dans les villes répertoriées ont également un prix médian de moins de 500 000 $ et il y en a même sous la barre des 100 000 $.  

La municipalité de Saint-Zotique se classe au cinquième rang au Canada. Elle est décrite comme une « station balnéaire » par le PC Magazine, principalement en raison de ses activités estivales, dont sa populaire plage

On note que le marché immobilier de Saint-Zotique est assez bas et que « 84 % des résidents paient moins de 30 % de leur revenu pour leur domicile ». 

En faisant une recherche rapide sur les propriétés en vente présentement dans ce coin de la Montérégie, on y trouve effectivement des propriétés assez intéressantes, dont ce plain-pied de trois chambres à coucher à seulement 239 000 $. 

Pour ce qui est de Baie-Saint-Paul, dans la région de Charlevoix, elle occupe la neuvième place du classement canadien.

Avec ses nombreuses galeries d'art, ses cafés et ses paysages à couper le souffle, le magazine décrit ce village comme un endroit parfait pour les travailleurs en quête d'inspiration. 

D'ailleurs, la vue qu'offrent plusieurs maisons sur le marché se démarque particulièrement. On retrouve notamment ce chalet à seulement 179 000 $ ou encore cette demeure au cachet sans pareil à 269 000 $.

À Baie-Saint-Paul, ce sont 82 % des résidents qui déboursent moins de 30 % de leur revenu pour leur hypothèque ou leur loyer.  

Alors, si tu n'en peux plus de travailler dans ton petit appartement, tu sais où chercher. 

Après des mois à t'habiller en mou, à te lever plus tard parce que tu évitais le transport en commun, et à pouvoir avoir ton animal de compagnie comme collègue de bureau, il semblerait que le retour au bureau se fasse prochainement pour plusieurs. Le gouvernement du Québec a annoncé que la directive de privilégier le télétravail sera levée à compter du 15 novembre prochain.

Ça, ça veut dire que tu vas dépoussiérer tes kits propres et recommencer à mettre du vrai linge.

Continuer à lire Show less

Maintenant que la vaccination avance lentement, mais sûrement au Québec, l'heure du déconfinement se fait sentir de plus en plus. L'été arrive à grands pas et qui dit été dit activités extérieures, dont des festivals auxquels tu peux assister en chaire et en os.

Que ce soit à Montréal, Gaspé, Tadoussac ou Sainte-Thérèse, la seule idée d'assister à un festival « en présentiel » peut en faire rêver plusieurs, après une année de pause imposée par la pandémie.

Continuer à lire Show less

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Une nouvelle taxe instaurée au Canada en 2022

Une mesure qui risque de déplaire à bien des gens!

Le budget 2021 du gouvernement fédéral canadien, sorti le 19 avril, propose d'instaurer une nouvelle taxe sur les produits de luxe. Celle-ci fera en sorte que les Canadiens payeront plus cher certains achats.

À partir du 1er janvier 2022, Ottawa va imposer une taxe sur les voitures de luxe et les avions privés neufs qui ont un prix supérieur à 100 000 $. 

Continuer à lire Show less