Les restrictions aux frontières du Canada sont assouplies et voici ce que tu dois savoir

Ça va te coûter moins cher de voyager! 😍✈️

Éditrice junior, Narcity Québec
Les restrictions aux frontières du Canada sont assouplies et voici quoi savoir

Le déconfinement bat son plein au Québec et c'est le même son de cloche pour le gouvernement fédéral qui a annoncé ce 15 février en conférence de presse, l'assouplissement d'une série de restrictions aux frontières à partir du 28 février.

« Premièrement, nous reprendrons le programme de surveillance par dépistage aléatoire pour tous les voyageurs vaccinés qui était en vigueur avant l'entrée du variant Omicron en décembre dernier. Cela signifie que les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent au Canada en provenance de n'importe quel pays n'auront pas à soumettre un test de dépistage de COVID-19 [à l'arrivée] à part s'ils sont choisis au hasard », a indiqué Jean-Yves Duclos, le ministre de la Santé au fédéral.

Les voyageur.euses entièrement vacciné.es qui seront sélectionné.es pour ce test de dépistage aléatoire n'auront plus à faire de quarantaine en attendant leur résultat.

Avant de revenir au pays, le gouvernement demandait initialement un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant leur arrivée sur le territoire.

« Les voyageurs auront maintenant l'option d'utiliser un test antigénique rapide ou un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 négatif, le test PCR, en vue de satisfaire aux exigences préalables à l'entrée au pays. Pour que le test de dépistage antigénique de la COVID-19 soit valide, il devra être autorisé par le pays dans lequel il a été effectué et avoir été fait dans un laboratoire, une entité de soin de santé », a indiqué le ministre de la Santé au fédéral.

Le test antigénique devra être fait 24 heures maximum avant la date prévue pour le vol de retour ou l'arrivée à la frontière terrestre, alors que la période de 72 heures demeure pour les tests PCR.

Les personnes ayant eu la COVID-19 pourront continuer à voyager avec leur test positif, si c'est un test PCR réalisé minimum dans les dix derniers jours ou maximum, dans les 180 jours.

Les voyageur.euses non vacciné.es devront continuer à faire un test de dépistage à leur arrivée, mais aussi huit jours après et iels devront rester en quarantaine durant quatorze jours.

« Nous levons les restrictions pour les enfants de moins de 12 ans qui ne sont pas encore entièrement vaccinés et qui reviennent au pays avec des adultes entièrement vaccinés. Cela signifie qu'ils n'auront plus à attendre et à s'isoler avant d'aller à l'école, à la garderie, au camp de jour. Ils n'auront plus non plus à se soumettre à un test de dépistage et à respecter les autres exigences précises en matière frontalière », a poursuivi M. Duclos.

Le gouvernement a aussi levé la recommandation d'éviter les déplacements pour les voyages non essentiels, car « nous avons franchi le pic du variant Omicron ».

« Toutefois, les Canadiens et les Canadiennes doivent continuer à faire preuve de prudence, lorsqu'ils choisissent de se déplacer à l'étranger. Il existe toujours un risque très réel de tomber malade à l'étranger et d'être contraint de prolonger son voyage si on obtient un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Les voyageurs doivent également être conscients qu'il existe un risque permanent que les mesures relatives à la frontière et au déplacement dans d'autres pays comme au Canada changent pendant qu'ils sont à l'étranger», a-t-il précisé.

Ces mesures se veulent « transitoires » et ne sont pas permanentes. Elles continueront d'être réévaluées ces prochaines semaines et ces prochains mois.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...