Michelle de Big Brother se confie sur ses nombreuses alliances et son parcours mouvementé

« C’est un jeu et j’étais la méchante. »

Rédactrice senior, Narcity Québec
Michelle de Big Brother se confie sur ses nombreuses alliances et son parcours mouvementé

S'il y a bien une candidate qui a fait jaser dès ses premiers pas dans la maison de Big Brother Célébrités, c'est l'humoriste Michelle Desrochers alors qu'elle a été nommée comme première patronne de la saison. Multipliant les alliances, Michelle est rapidement devenue une cible pour plusieurs candidat.es, conduisant ainsi à son départ de la téléréalité après quatre semaines.

Lors d'une entrevue avec Narcity, celle qui était partout et nulle part à la fois nous démêle ses alliances, revient sur l'impact de son confinement en raison de la COVID-19, puis donne ses impressions sur l'aventure maintenant qu'elle a visionné les épisodes.

Si tu avais pu faire quelque chose de différent, qu’aurais-tu fait?

« Quand je suis sortie de la maison puis que j’ai vu les épisodes, je suis sans regret. C’est drôle à dire parce que j’assume ce que j’ai fait à 100 %. C’est un jeu et j’étais la méchante. Je pense que les gens qui aiment le jeu Big Brother ont su comprendre [...].

« Si je parle de stratégie, je n'aurais pas dû faire d’alliance avec tout le monde. Je n’aurais pas dû faire l’alliance des Mecs Comiques parce que les joueurs Eddy et Karl, c’était vraiment difficile de leur expliquer le jeu [...].

« Ma grande émotivité qui a choqué les gens, ou impressionné, ou mon talent d’actrice, ou mon hypocrisie, appelez ça comme vous voulez [...]. Ça ressemble à ma vraie vie. »

Lesquelles de tes alliances étaient vraies?

« Les playboys, l’alliance de filles, c’était vrai puis ça aurait dû continuer d'être vrai. Ce n’est pas moi qui a brisé ça, ce sont les filles qui en doutaient constamment. Puis la dynamique Guylaine versus la chambre bleue.

« Après ça, t’avais la chambre jaune qui n’a pas été mise dans les alliances, mais qui en était une qu’on appelait les Sensay [...]. J’avais aussi Salade de fruits avec les gens confinés.

« La vraie alliance pour moi, c'était les Avengers. C’était mon top quatre, Martin c’était mon meilleur ami puis je croyais en ça. Et les Gryffondor que moi j’appelais les Cool Kids, c’était vrai, je l’avais deviné. L’alliance de huit, c’était vrai, je l’avais deviné.

« C’était ça le niveau de jeu cette année et il fallait suivre. »

Au départ, ta stratégie était de rester discrète. Qu’est-ce qui t’a fait changer de plan?

« Quand j'ai commencé à recevoir des offres d’alliance, j’ai été confrontée à ce que je vis à l’impro tous les jours. Il faut dire oui en impro, c’est la règle numéro un [...].

« Dans le jeu, quand quelqu’un me dit “on part une alliance”, je répondais oui puis après je décidais si c’était vrai ou pas. Je jouais avec tous les joueurs, ce qui est totalement inutile.

« Je ne pouvais pas m'en empêcher [...]. J’ouvrais mon jeu à tout le monde, je ne pouvais pas m’arrêter, je jouais 24 heures sur 24 et ça, je l’assumais. »

Crois-tu que le discours de PL a eu un impact sur ton départ?

« Ah, absolument! Son geste a marché et, malheureusement, ça a réussi à empêcher les autres joueurs qui auraient besoin de taper sur les Gryffondor de le faire.

« J’avais perdu Guylaine, je n’avais plus Eddy. Ces joueurs-là l’ont pris extrêmement personnel et PL a réussi à brûler les ponts qui me restaient. Malheureusement, pour la dynamique du jeu, si tu n’es pas un Gryffondor en ce moment, t’es dans la schnout et ça va continuer.

« J’ai essayé jusqu’à la fin d’expliquer ça aux autres [...]. Ces gens-là ont été distraits par le geste de PL et il y a une subtilité dans le montage. Il y a des choses que PL a [dites] autour de la table qui sont tellement effroyables qu’elles ne sont pas télévisables.

« Si les gens avaient cette clé de sens là, peut-être qu’ils comprendraient mieux ma réaction, mais ça l’a dérapé dans le jeu là… Ça l’a dérapé solide. PL a fait ça parce qu’on joue la même game lui et moi. On est partout et nulle part à la fois, on ne fait pas confiance puis on fait confiance à tout le monde. C’était moi ou PL, donc je respecte son jeu, mais le geste de la personne, moi c’est non. »

Après son discours, pourquoi as-tu choisi de ne plus lui parler?

« Parce que dans son discours, PL a utilisé mes propos puis ce n’était pas des propos qui concernaient le jeu. Il aurait pu crier autour de la table “T’es dans les Avengers, t’es dans les 7 Chanceuses, t’es une traite, t’es dans les Mecs Comiques.” PL avait réussi à obtenir aucune de ces informations-là.

« Donc, lui est allé dans un coup en bas de la ceinture qui parlait des autres joueurs devant tout le monde. Et moi, vous l’avez entendu, j'ai répondu des choses sur le jeu.

« Je trouve que PL a dérapé, mais en même temps je lui lève mon chapeau, ça a fonctionné t’sais. Tous les autres joueurs étaient aveuglés par un geste émotif qui est bien fait. »

Par la suite, on t’a vu parler de stratégie avec lui. Est-ce que ça s’est réglé?

« Non, j’étais en train de jouer. J'essayais de jouer sur ses faiblesses, il essaie tout le temps de garder l’évincé [...]. Après ça, je n’avais pas envie de lui parler parce qu’il avait tellement tordu mes propos que je n’avais pas confiance en cette personne-là, puis il n’avait pas confiance en moi en retour.

« Même quand j’ai dit que je n’allais plus lui parler, s’il me parlait, je lui répondais. C’est juste que je n’allais plus lui parler du jeu, je trouvais qu’il ne jouait pas dans le cadre du jeu. »

Qu'est-ce qui t'a surpris en visionnant les épisodes?

« À quel point j'étais présente puis ça m’a fait ne pas regretter mon style de jeu [...]. J’ai eu plus de misère à regarder la semaine quatre, le long moment où j’ai tort apparaît comme si pendant deux jours je ne m’en rends pas compte, mais t’sais c’est comme six heures [...].

« J'ai l’impression qu’il y a certains joueurs qu’on ne voit pas assez puis c’est ça que j’avais peur, être figurante puis sortir. Donc, je suis allée all in dans être le vilain et s’assumer là-dedans. »

Qu’est-ce que ton confinement dans la chambre des covideux a changé pour ta game?

« Ça a tout changé [...]. La panne d’électricité, c'est un code pour le jour où la COVID est entrée dans le jeu parce qu’on ne peut pas montrer des images de gens qui ont la COVID et de gens proches.

« Ce que Tranna a dit que j’ai dit pendant la panne d’électricité, c’est le jour où tout le monde a eu la COVID. Ce jour-là, le jeu a basculé. J’ai fait une erreur, j’en ai trop dit [...]. Nous, les confinés, on n’avait pas accès au jeu [...]. On était embarrés dans le jeu dans lequel on est embarrés. »

Qu’est-ce qui a été le plus dur durant ton aventure?

« Je te dirais dans la perception que les gens ont eue à l’extérieur, je trouve qu’il y a une différence entre les femmes joueuses puis les hommes qui jouent. On va voir un homme qui joue, on va dire qu’il est intelligent, incroyable, joueur fort. Puis là, une femme joue, on va dire manipulatrice, hypocrite.

« Fait que ce que j’essaie de dire, c’est que j’ai tout le temps pleuré pour vrai dans le jeu puis là, un moment donné il fallait que j’adapte.

« J’ai choisi de jouer là-dessus mais, dans la vraie vie, ceux qui me connaissent savent que je pleure tout le temps. Ce qui a été le plus dur, c’est le rejet puis le petit moment que je n’avais pas compris le jeu parce que j’avais une chose, c'est que je comprenais le jeu.

« C’est dur à regarder à l’écran, mais ça, c’est huit heures. Tu vas dans le confessionnal, tu parles au psychologue, tu vas jusqu’au fond de toi-même [...]. Je revis les mêmes dynamiques dans le jeu que dans ma vie. »

Qui aimerais-tu voir partir cette semaine?

« Qui j’aimerais voir partir cette semaine, c’est sûr que c’est PL, c’est sûr que c’est Lysanne à 100 %. Le monde me demande “Bien là, vous allez connecter, vous allez vous reparler.” Bien non, je n’ai pas à reparler à ces gens-là.

« J’ai à 100 % le droit de les juger puis surtout de juger leur jeu. Ce sont de belles personnes, mais PL, s’il peut dégommer je vais être bien contente. »

Selon toi, qui est le ou la joueur.se le ou la plus stratégique dans l’aventure?

« Je pense que c’est Marc-Antoine qui réussit le mieux. PL n’est pas si bien placé dans le jeu. S’il a fait son geste, c’est parce que c’était lui ou moi puis il l’a senti.

« Marc-Antoine a plus d’alliances que moi, il en a sept actives si je ne me trompe pas dans mes chiffres. Il est aimé de tous, il est capable de se sortir du bloc parce qu’il gagne des jeux.

« J’aurais été loin avec lui, il croyait en moi jusqu’au bout. C’est juste que j’avais brûlé tous les ponts puis là ce n’était plus jouable. »

Qui va remporter cette saison de Big Brother Célébrités?

« D’après moi, ça va être Marc-Antoine. J'aimerais te répondre que c'est ma Stéphanie à qui j’ai légué mon savoir, j'aimerais te répondre que c’est Martin Vachon qui était mon meilleur ami.

« Si la dynamique continue comme elle est actuellement, si tout ce qui n’est pas Gryffondor ne réussit pas à s’allier [...], je pense sincèrement que Marc-Antoine est parti pour la gloire. »

Cet entretien a été édité et condensé afin de le rendre plus clair.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...