Connexion

La saison des terrasses bat son plein à Montréal, et un nouveau joueur vole déjà la vedette : le Bivouac, situé au 6e étage de l'Hôtel DoubleTree by Hilton offre une vue magnifique sur le Quartier des Spectacles qui est particulièrement animé à ce temps-ci de l'année.

Grande terrasse colorée de 3 600 pieds carrés, soirées extérieures avec DJ les jeudis, vendredis et samedis, tout y est pour une belle soirée arrosée lors des chaudes nuits d'été. Toutefois, ce qui retient l'attention, c'est définitivement le menu du terroir que Narcity a eu la chance d'essayer.

La cuisine est d'inspiration boréale et fraîchement préparée avec des produits du terroir par le chef Xavier Dahan, qui a plus de douze ans d'expérience dans le domaine, notamment à Marseille, Courchevel et Londres.

Petit clin d'oeil intéressant, ce n'est pas que les ingrédients et la décoration de l'endroit qui ont une touche locale, chose qu'on trouve particulièrement importante depuis la pandémie. Les noms des plats sont aussi inspirés d'ici : La Nouvelle-Beauce, St-Eustache, Montebello ne sont que des exemples.

Pour notre part, on a décidé d'y aller en entrée avec le Blanc Sablon, des noix de pétoncles poêlées, avec purée de panais et embeurrée de pousses d'épinards, et le Lachute, un carpaccio de bison fumé au thé du Labrador, avec pesto de livèche et copeaux de Tête à Papineau.

On doit l'avouer, ce n'est pas que la description des plats qui fait saliver. Ça fait déjà quelques jours, et je rêve déjà au moment où ces pétoncles fondants retrouveront ma bouche. Côté entrée, on est servis avec d'autres plats du terroir à découvrir comme le cappuccino de champignons sauvages et le gravlax de saumon au gin Roméo.

Courtoisie du Bivouac

Il y a sept options de repas au menu, et le chef Xavier Dahan se confie sur ses favoris : le Repentigny, le filet mignon de boeuf, poêlée des sous-bois, béarnaise aux épices boréales, la Sainte-Pie, la poitrine de canard, sauce gastrique à la baie d'aronia, pressé de patates douces à l'ail confit et aux noisettes et finalement la Côte-Nord, un dos de Morue snacké avec palets de polenta grillés.

On a essayé les deux plats de viande, soit le filet mignon de boeuf et la poitrine de canard. Écouter les conseils du chef est toujours la meilleure idée : la sauce est sans aucune hésitation la meilleure béarnaise que j'ai mangée, et ça donnait toute sa vie au plat.

Contrairement à ce que certains pourraient penser en s'imaginant que le canard est un choix fancy pour les grandes occasions, c'est un plat très réconfortant et savoureux que les patates douces complètent à merveille.

Courtoisie du Bivouac

Côté dessert, tu dois essayer l'Île-du-Prince-Édouard, un Smore's réinventé : crumble au chocolat, crème fouettée au whisky, guimauve à la braise tuile de biscuit au beurre. Ça vaut le sugar rush, c'est promis!

Comme tout bon restaurant qui cuisine avec des produits locaux, le chef nous assure que le menu va évoluer au gré des saisons. Quelque chose nous dit que les mets d'automne seront particulièrement savoureux!

Le Bivouac

Prix : 17 à 21 $ pour une entrée et de 19 à 37 $ pour un met

Adresse : 1255, rue Jeanne-Mance, Montréal, QC (6e étage)

C'est ici pour réserver

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur.trice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.