Recherche sur Narcity

Les chiens seront officiellement acceptés dans le métro à Montréal et voici les règles

Tu risques une amende salée si tu ne les suis pas. 💸

Journaliste nouvelles, Narcity Québec
​Chien en laisse sur le trottoir. Droite : Métro de Montréal.

Chien en laisse sur le trottoir. Droite : Métro de Montréal.

Tu ne peux pas te passer de ton compagnon canin et tu aimes prendre le métro? Tu pourras bientôt combiner ces deux aspects de ta vie. La Société de Transport de Montréal (STM) lance un projet pilote prévu pour neuf mois et va officiellement permettre les chiens dans le métro à partir du 15 octobre 2022.

Cependant, cette nouvelle mesure vient avec plusieurs consignes.

Eh oui, afin que tout se déroule pour le mieux, la STM a prévu des règlements que tu devras respecter sous peine d'amendes de 75 $ à 500 $. Ton animal sera autorisé dans les stations et les wagons entre 10 h et 15 h, ainsi qu'après 19 h, sauf à la station Longueuil–Université-de-Sherbrooke qui est exclue du projet pilote.

Pitou devra porter obligatoirement une muselière de l'entrée de la station de départ jusqu'à sa sortie de la station d'arrivée et être tenu avec une laisse d'une longueur maximale de 1,25 m. Il ne pourra pas occuper les sièges dans les wagons ni sur les quais. Tu seras également limité.e à un seul chien en ta compagnie.


Ce n'est pas tout. Les chiens seront déconseillés dans la première voiture et ne seront pas permis dans les escaliers roulants. Les escaliers fixes seront à privilégier. Les toutous pourront tout de même monter à bord d'un ascenseur à condition que le niveau d'occupation le permette. Les commerces et services à l'intérieur du réseau de transport sont libres d'accepter, ou non, les chiens dans leurs lieux.

Pour rendre l'expérience agréable pour tous et toutes, la STM a émis des recommandations sur la sécurité. Pour habituer ton animal de compagnie au métro, il est conseillé de lui faire faire des déplacements courts au début afin qu'il se familiarise aux bruits, aux odeurs, aux espaces et aux mouvements. Pourquoi ne pas finir le déplacement par un moment au parc à chiens ou un autre endroit qu'il aime aller pour que ce soit vu comme une récompense? Afin d'éviter les problèmes avec les autres usagers, il est recommandé de ne pas laisser les autres passager.ères flatter ton animal.

« Le client a la responsabilité de faire cesser les aboiements, gémissements, hurlements ou les sons du chien. S’il ne réussit pas, alors la personne perd le droit d’être accompagnée par un chien de compagnie dans le métro », précise la STM.

Si d'autres chiens se trouvent déjà dans le wagon, il est préférable d'aller dans une autre voiture, même chose si le métro est presque plein pour éviter que l'animal se retrouve coincé.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...