Le Québec est à mi-chemin avant la fin du couvre-feu imposé depuis le 9 janvier dernier, mais on ça n'empêche pas certains de sortir. La semaine dernière seulement, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a donné près de 400 constats d’infractions pour non-respect du couvre-feu.

Comme à chaque début de semaine, les forces de l’ordre montréalaises ont annoncé le tout sur leur page Twitter, ce lundi avant-midi.

La sélection de l'éditeur : Variants de la COVID-19 : Des experts prévoient une explosion de cas au Canada en mars

396 Constats d'infractions remis entre le 18 et 24 janvier à Montréal

Ces quelque 400 tickets pour non-respect des règles entourant le couvre-feu sont inclus dans les 773 constats ou rapports d’infraction généraux (RIG) émis entre le 18 et le 24 janvier dernier.

Les policiers de la Sûreté du Québec, quant à eux, en ont émis 531, dont 379 en lien avec le couvre-feu, selon leur dernière mise à jour.

Depuis le début de l’imposition du couvre-feu, le SPVM a remis 934 constats ou RIG à des Montréalais circulant entre 20 h et 5 h.

Le montant des amendes oscille entre 1 000 et 6 000 $, mais, en général, elles sont de 1 546 $.

Entre le 4 janvier et le 24 janvier, le service de police montréalais a remis 1 653 amendes selon l’application du décret de la santé publique.

Le SPVM a aussi rapporté à pareilles dates plus de 2 100 appels en lien avec l’application du même décret, comme pour rassemblements illégaux, entre autres.